Prince Constantin Andronikov

(1916/1997)

Prince russe, philologue, docteur en théologie, diplomate et écrivain. Il fit sa carrière au Quai d’Orsay, où il exerça la fonction d’interprète officiel. Il traduisit notamment nombre d’ouvrages de Sergueï Boulgakov et fut doyen de l’Institut de théologie orthodoxe de Paris où il enseigna la théologie liturgique.

Voir le document

Pierre-Hubert Anson

(1744/1810)

Député du Tiers Etat, économiste et philanthrope. Un des fondateurs des soupes populaires. En 1790, il propose d’utiliser les assignats pour liquider la dette publique.

Voir les documents

Jacqueline Apollinaire

(1891/1967)

Epouse de Guillaume Apollinaire (le 2 mai 1918), on lui doit de nombreuses oeuvres posthumes du poète. Elle était la « Jolie Rousse » du poème.

Voir le document

Anton Apponyi (comte)

(1782/1852)

Diplomate autrichien, ambassadeur à Paris (1826-1849), il organise, avec la comtesse, de fastueuses fêtes dans les salons de l’ambassade autrichienne.

Voir le document

Yasser Arafat

(1929/2004)

Homme d’État palestinien. Lauréat du prix Nobel de la paix, en 1994 en compagnie de Shimon Peres et Yitzhak Rabin.

Voir le document

François Arago

(1786/1853)

Astronome, membre (à 23 ans) de l’Académie des sciences dont il devient le secrétaire perpétuel, professeur à Polytechnique, directeur de l’Observatoire, il est le propagateur de la théorie des ondulations. Avec Biot, il poursuit et vérifie les théories de Fresnel. Député d’extrême-gauche pour les Pyrénées-Orientales, il fait partie du gouvernement provisoire à la révolution de 1848.

Voir les documents

Jacques Arago

(1790/1855)

Littérateur et voyageur. Atteint de cécité, il continue pourtant à produire des pièces de théâtre.

Voir le document
Page 3 sur 10212345...102030...102