Lucien Fabre

(1899/1952)

Ingénieur et homme de lettres, il est un proche de Léon-Paul Fargue et Paul Valéry. Touche-à-tout, il publie des romans, s’intéresse à la théologie ou encore au théâtre.

Voir le document

Gustave Fagniez

(1842/1927)

Archiviste-paléographe, il fonde la Revue historique et devient spécialiste du XVIIe siècle. Il est membre de l’Institut (ASMP, 1901) et de la Société historique de Paris.

Voir le document

Emile Faguet

(1847/1916)

Emile Faguet s’est surtout intéressé à la critique des idées. Il est l’auteur des biographies de Corneille, La Fontaine, Voltaire ou encore Flaubert.

Voir le document

Abel Faivre

(1867/1945)

Peintre et illustrateur, élève de Jules Lefebvre et Benjamin-Constant. Il est caricaturiste pour Le Figaro, L’Assiette au Beurre et Le Rire.

Voir les documents

Alfred Falloux (comte de)

(1811/1886)

Historien et homme politique catholique, ministre de l’Instruction publique, membre de l’Académie française (1858) ; il réorganisa l’enseignement primaire et secondaire.

Voir les documents

Pierre Noël Famin

(1740/1833)

Littérateur, lecteur dans la maison d’Orléans, professeur de physique du futur Louis-Philippe, il a fait jouer plusieurs comédies.

Voir le document

Henri Farge

(1884/1969)

Peintre de compositions animées et de scènes de genre, graveur et illustrateur. Il a beaucoup peint les Salons de peinture, les music-halls, les vues de Paris et de Venise, et les foules d’une manière générale.

Voir le document

Claude Farrère

(1876/1957)

Il se fait remarquer par Pierre Loti et Pierre Louÿs et obtient le prix Goncourt (1906), à l’unanimité, pour Les Civilisés.

Voir les documents

Léon Faucher

(1803/1854)

Economiste et homme politique, ministre de l’Intérieur et président du Conseil de Louis Napoléon Bonaparte.

Voir le document

Félix Faure

(1841/1899)

Président de la République (1895/1899), mort subitement à l’Elysée d’une hémorragie cérébrale, le 16 février 1899.

Voir le document

Maurice Louis Emile Faure

(1850/1919)

Félibre, ami de Mistral, fondateur de l’Association des félibres ; journaliste républicain, ministre de l’Instruction publique et des Beaux-arts dans le second cabinet Briand.

Voir le document

Jean-Louis Faure

(1863/1944)

Chirurgien français, pionnier de la chirurgie gynécologique moderne. Il était le frère aîné d’Élie Faure.

Voir le document

Jules Favre

(1809/1880)

Ardent républicain, opposant de l’Empire. Secrétaire général du ministère de l’Intérieur, en 1848. Académicien (1867). Il devient, après le 4 septembre 1870, vice-président du gouvernement de la Défense nationale et ministre des Affaires étrangères. Négociateur du traité de Francfort.

Voir les documents

René Favre de La Valbonne

(1583/1656)

Fils d’Antoine Favre, et frère de Vaugelas, il est juriste à Annecy, baron de Pérouges, président le Conseil du Genevois, au Sénat et au Conseil d’État.

Voir les documents

Favre-Buisson

(1764/1836)

Député du Chablais à l’assemblée nationale des Allobroges, procureur général syndic du département du Mont-Blanc, il se montra particulièrement excessif dans ses décisions et imposa la terreur dans toute la région.

Voir le document

Hervé Faye

(1814/1902)

Astronome, membre (1847) puis président (1872) de l’Académie des sciences, directeur du Bureau des Longitudes, il fut plusieurs fois ministre.

Voir les documents
Page 1 sur 41234