Théodore Aubert

(1878/1963)

Avocat et homme politique suisse. Il fonda l’Entente Internationale contre la IIIe Internationale (Entente Internationale Anticommuniste).

Voir le document

Octave Aubry

(1881/1946)

Historien, essayiste, mais aussi romancier et poète, il s’est essentiellement consacré à Napoléon et Napoléon III. Il a été élu à l’Académie française en 1946, mais il ne fut jamais reçu, fauché par la mort avant d’avoir pu soumettre son discours de réception à la commission de lecture.

Voir les documents

Comte Pierre Raymond Hector d’Aubusson

(1765/1848)

Sous le Premier Empire, il est chambellan de l’Impératrice Joséphine, ministre plénipotentiaire auprès de la Reine Marie-Louise d’Etrurie et ambassadeur près de Joseph Bonaparte, Roi de Naples. Il fut également membre de la Chambre des Pairs.

Voir le document

Léon Aucoc

(1828/1910)

Jurisconsulte et constitutionnaliste, membre du Conseil d’État, il inaugure le cours de droit administratif à l’École des Ponts & Chaussées. Membre de l’Académie des Sciences morales et politiques.

Voir le document

Jules Auffray

(1852/1916)

Homme politique. Petit-fils du docteur Boulu, médecin de Napoléon III. Directeur du journal de Saint-Germain, organe catholique et royaliste.

Voir le document

Emile Augier

(1820/1889)

Poète et dramaturge, il connaît de grands succès au théâtre. Il est élu à l’Académie française en 1857.

Voir les documents

Claude Autant-Lara

(1901/2000)

Autant-Lara dessine les décors de Nana de Jean Renoir d’après Émile Zola. Il devient ensuite assistant–réalisateur de René Clair. Autant-Lara critiquera invariablement l’ensemble du mouvement de la Nouvelle Vague.

Voir le document

Mario Avati

(1921/2009)

Graveur, il s’oriente vers la manière noire. Plusieurs de ses gravures ont été reprises pour l’édition de timbres.

Voir le document

Etienne Aymonier

(1844/1928)

Linguiste et administrateur colonial, spécialiste de la culture Khmère, premier directeur de l’Ecole coloniale.

Voir le document

Paul Azan

(1874/1951)

Général de corps d’armée et historien, directeur du service historique de l’armée 1928-1933, il prit une part importante à la pacification du Maroc.

Voir le document

Jean Babelon

(1889/1978)

Historien et numismate, il effectue toute sa carrière de conservateur au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale de France, qu’il dirige entre 1937 et 1961.

Voir le document

Gracchus Babeuf

(1760/1797)

Révolutionnaire, il forma la « conjuration des Égaux » contre le Directoire et fut exécuté. Ses idées inspirent un courant de pensée, le « babouvisme », qui préfigure le communisme.

Voir le document

Jean Baffier

(1851/1920)

Sculpteur, élève d’Aimé Millet ; il s’attacha aussi à la renaissance de la culture berrichonne.

Voir le document

Joseph Baggers

(1858/1938)

Percussionniste, auteur d’une Méthode de Timbales, il fut premier professeur de timbales au Conservatoire de Paris et le professeur d’Olivier Messiaen.

Voir le document
Page 4 sur 90« Première...23456...102030...90