Pascal Sabès

(1761/1832)

Colonel d’Empire, commandant à Saint-Domingue (1801-1804), il sert dans la Grande Armée (campagnes de Prusse et de Pologne).

Voir le document

Maurice Sachs

(1906/1945)

écrivain atypique, collaborateur puis déporté en camp de concentration, il est exécuté par un SS au moment de la libération du camp.

Voir le document

Louis Sacy (de)

(1654/1727)

Homme de lettres, traducteur de Pline, élu à l’Académie française (1701) en remplacement de Toussaint Rose.

Voir le document

Georges Sadoul

(1904/1967)

Historien du cinéma, proche des Surréalistes, journaliste aux Lettres françaises d’Aragon, il fut aussi un résistant de la première heure.

Voir le document

Augustin Sageret

(1763/1852)

Agronome, membre de la Société royale d’agriculture, auteur d’une Pomologie. Pionier de la génétique, il a réalisé des hydridations sur les melons.

Voir le document

Michel Saint-Denis

(1897/1971)

Acteur, directeur de théâtre. Neveu de Jacques Copeau, fondateur du Vieux Colombier, il devient secrétaire général du théâtre en 1919.

Voir le document

Louis III Phélypeaux Saint-Florentin (comte de)

(1705/1777)

Ministre d’État et secrétaire d’État à la Maison du Roi de Louis XV (1749-1775), détenant le record de longévité ministérielle. Après le renvoi de Choiseul en 1770, il fut brièvement secrétaire d’État aux Affaires étrangères du 24 décembre 1770 au 6 juin 1771. Il était l’homme de confiance de Louis XV.

Voir le document

Gilles de Saint-Germain

(1833/1899)

Premier Prix de Comédie (1852), il rejoint le théâtre de l’Odéon, avant d’entrée à la Comédie française en 1854. Mais c’est le vaudeville qui lui apporte le succès. La légende veut qu’il interpréta plus de 250 personnages.

Voir le document

Auguste de Saint-Hilaire

(1779/1853)

Botaniste et explorateur, président de l’Académie des sciences, il fit de longs voyages au Brésil et en Amérique du Sud dont il rapporta un riche herbier conservé au Muséum national d’Histoire naturelle.

Voir les documents

Simon Saint-Jean

(1808/1860)

Peintre de fleurs issu de l’École lyonnaise, il expose au Salon dès 1834. Soutenu par les institutions, il fait l’objet de vives critiques de la part de Charles Baudelaire.

Voir le document

René Saint-Marceaux (de)

(1845/1915)

Sculpteur, il alterne les sujets religieux, les allégories et les bustes. Il reçoit de nombreuses commandes officielles, notamment pour des portraits honorifiques et des monuments.

Voir le document

Alexis de Saint-Priest

(1805/1851)

La révolution de 1830 lui ouvre la carrière diplomatique, ministre au Brésil, à Lisbonne et Copenhague. Membre de l’Académie Française en 1849.

Voir le document

Saint-René Taillandier

(1817/1879)

Historien, homme de lettres, il est secrétaire général du Ministère de l’Instruction publique puis conseiller d’État. Il est membre de l’Académie française.

Voir le document

Raoul Salan

(1899/1984)

Général, il participe au putsch des généraux d’avril 1961, en Algérie. Chef de l’OAS, il est condamné par le Haut Tribunal Militaire, le 11 juillet 1961.

Voir le document

Claude Sallier

(1685/1761)

Bibliothécaire et philologue français, professeur d’hébreu au Collège royal et garde des imprimés de la Bibliothèque du roi. Membre de l’Académie française.

Voir le document
Page 1 sur 612345...6