Henry Bidou

(1873/1943)

Romancier et chroniqueur à la Revue de Paris ; saint-cyrien, il avait été gravement mutilé durant la Première guerre mondiale.

Voir le document

Auguste Billiard

(1788/1858)

Voyageur et abolitionniste ; il voyagea à l’île Bourbon de 1817 à 1820, publia son récit et de nombreux ouvrages sur la question coloniale. Il devint secrétaire général au ministère de l’Intérieur et préfet.

Voir le document

Jean Auguste Gustave Binet-Valmer

(1875/1940)

Romancier français d’origine suisse, fondateur de la Renaissance Latine, propagandiste actif à l’Action Française, il a l’idée, en 1919, du culte du Soldat Inconnu et du monument de Rethondes.

Voir le document

Bjørnstjerne Bjørnson

(1832/1910)

Écrivain et dramaturge norvégien, prix Nobel de littérature en 1903. Auteur des paroles de l’hymne national norvégien, « Ja, vi elsker dette landes », il est considéré comme l’un des quatre plus grands écrivains norvégiens, avec Henrik Ibsen, Jonas Lie et Alexander Kielland.

Voir le document

Louis Blanc

(1811/1882)

Journaliste et historien français, membre du gouvernement provisoire de 1848 et député sous la Troisième République. Exilé à Londres à la suite des évènements de 1848, il restera hors de l’hexagone durant vingt ans puis siégera à l’Assemblée nationale en 1871, à l’extrême gauche.

Voir le document

Emile Blanchard

(1819/1900)

Naturaliste et entomologiste français, membre du Muséum (chaire d’histoire naturelle des Crustacés, des Arachnides et des Insectes).

Voir les documents

Jacques Emile Blanche

(1861/1942)

Portraitiste et peintre de la Belle-Epoque, ami des écrivains et artistes, en particulier des Surréalistes. Membre de l’Ac. des Beaux-arts.

Voir le document

Adolphe Blanqui

(1798/1854)

Frère aîné d’Auguste Blanqui, il est économiste, titulaire d’une chaire au Conservatoire des arts et métiers puis directeur de l’Ecole spéciale du commerce et de l’industrie. Il fut également député, favorable à Louis-Philippe.

Voir les documents

Georges Blond

(1906/1989)

Officier de marine et écrivain, journaliste à Candide et Je suis partout avec Brasillach, durant l’occupation.

Voir les documents

André Blondel

(1863/1938)

Ingénieur, inventeur de l’oscillographe en 1893, il a, le premier, expliqué mathématiquement l’effet de l’inertie dans la mise en marche des alternateurs. Membre de l’Académie des sciences (1913).

Voir le document

Léon Blum

(1872/1950)

Elu député de la Seine en 1919, il devient l’un des principaux leaders du parti socialiste (SFIO). Président du Conseil en 1936, déporté pendant la Seconde guerre mondiale et élu président du gouvernement provisoire de décembre 1946 à janvier 1947.

Voir les documents

Thomas Bohier

(vers 1460/1524)

Intendant des finances, chambellan et secrétaire de François 1er, il fit bâtir le château de Chenonceau.

Voir le document

Gilles Boileau

(1631/1669)

Traducteur, poète, contrôleur de l’argenterie du Roi et membre de l’Académie française. Mort à trente-huit ans, il était le frère aîné de Nicolas Boileau-Despréaux.

Voir le document

Charles Boileau

(1648/1704)

Homme d’Église et prédicateur français. Abbé de Beaulieu, il fut reçu à l’Académie française par Tourreil le 19 août 1694.

Voir le document

Johan Bojer

(1872/1959)

Romancier, dramaturge et conteur norvégien, célèbre surtout pour ses romans, dont plusieurs furent traduits en français. Il fut un grand ami de Stefan Zweig.

Voir le document
Page 10 sur 92« Première...89101112...203040...92