Thomas Croxen Archer

(1817/1885)

Botaniste anglais, il est membre de la Royal Scottish Society of Arts (qu’il préside en 1874). Il dirige le musée de science et d’art d’Édimbourg de 1860 à 1885.

Voir le document

Anne Emmanuel Georges Crussol d’Amboise

(1726/1794)

Député aux Etats généraux de 1789 (Noblesse, Poitiers) et général de division de la Révolution, il est exécuté le 8 thermidor an 2, veille de la chute de Robespierre ; son épouse avec subit le même sort quelques semaines plus tôt, le 10 mai 1794, avec Madame Elisabeth.

Voir le document

Jean Cruveilhier

(1791/1874)

Médecin, anatomiste et chirurgien, l’un des créateurs de l’anatomie pathologique, fondateur de la Société anatomique (1826) qu’il présida durant 40 ans.

Voir le document

Michel Cubières (chevalier de)

(1752/1820)

Ecrivain, poète et auteur dramatique prolifique, Michel de Cubières publie de nombreux vers galants et devient secrétaire de la Commune de Paris sous la Révolution ; il fut l’amant de Fanny de Beauharnais.

Voir les documents

Théophile Cuillier

(1843/0)

Emeutier de la Commune, il fut arrêté le 22 mai à la barricade de la rue de Rome. Il a été considéré comme l’un des hommes les plus dangereux de la Commune.

Voir le document

Bernard Cunéo

(1873/1944)

Chirurgien, membre de l’Ac. de médecine (1933), fondateur du Journal de Chirurgie (1908). Pendant la guerre de 1914, il fut médecin chef de l’hôpital temporaire n°1 de Verdun et opéra notamment Maginot. Il se consacra à la chirurgie orthopédique et réparatrice.

Voir le document

Paul Cunisset-Carnot

(1849/1919)

Haut-magistrat, érudit, archéologue et homme politique, il épouse la fille de Sadi Carnot en 1883. Il est également auteur de livres de chasse.

Voir le document

Eve Curie

(1904/0)

Ecrivain, fille de Pierre et Marie Curie, ambassadrice de l’Unicef (son mari, Henry Labuisse fut secrétaire général de l’Unicef durant 15 ans).

Voir le document

Maurice Curnonsky

(1872/1956)

Gastronome et critique culinaire, il publie de nombreuses chroniques dans la presse parisienne et des romans. Il fonde l’Académie des vins de France et participe à la création du guide Michelin.

Voir le document

György Cziffra

(1921/1994)

Pianiste virtuose hongrois, naturalisé français, surtout connu pour son interprétation des oeuvres virtuoses de Franz Liszt.

Voir le document

Maréchal de Rochefort

(1626/1676)

Militaire français, dit le « maréchal de Rochefort ». Maréchal de France, général des armées du Roy, capitaine des Garde du corps de Sa Majesté, gouverneur et lieutenant général des provinces de Lorraine et du Barrois, de Metz, Toul, Verdun et du pays messin, et de la ville d’Ath en Flandres.

Voir le document

Auguste d’Arenberg

(1837/1924)

Député monarchiste, président de la Cie du Canal de Suez. Membre de l’Institut (il succède au duc d’Aumale à l’Académie des Beaux-arts)

Voir les documents

Arsène d’Arsonval

(1851/1940)

Médecin, physicien et inventeur français. Il inventa notamment le galvanomètre et le premier téléphone agréé par les PTT.

 

Voir le document

Marie-Louise d’Autriche

(1791/1847)

Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine ou Marie-Louise d’Autriche, archiduchesse d’Autriche, princesse de Hongrie et de Bohême, fut impératrice des Français de 1810 à 1814, puis duchesse de Parme, Plaisance et Guastalla jusqu’en 1847.

Fille aînée de l’empereur François Ier d’Autriche, elle est donnée en mariage en 1810 à l’empereur des Français et roi d’Italie Napoléon Ier pour sceller le traité de Schönbrunn entre la France et l’Autriche, après la défaite de celle-ci lors de la bataille de Wagram en 1809.

 

Voir le document

Marie-Antoinette d’Autriche

(1755/1793)

Marie-Antoinette d’Autriche ou Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine, archiduchesse d’Autriche, princesse impériale, princesse royale de Hongrie et de Bohême, fut la dernière reine de France et de Navarre de 1774 à 1792.

Fille de l’empereur François Ier et de Marie-Thérèse d’Autriche, reine de Hongrie et de Bohême, elle épousa, le  Louis XVI, alors dauphin de France, puis roi de France et de Navarre. Elle sera guillotinée en 1793, sur la place de la Révolution à Paris.

Voir le document

Maurice d’Ocagne

(1862/1938)

Mathématicien français. Membre de l’Académie des sciences (1922). On lui doit la nomographie, ayant pour but de suppléer aux calculs numériques d’une façon entièrement générale, par des représentations graphiques (abaques et nomogrammes).

Voir les documents

Charlotte-Aglaé d’Orléans

(1700/1761)

Fille du Régent Philippe d’Orléans, elle devint duchesse de Modène par son mariage avec François III d’Este. Elle était surnommée « Mademoiselle de Valois ».

Voir le document
Page 30 sur 115« Première...1020...2829303132...405060...115