Henri Farge

(1884/1969)

Peintre de compositions animées et de scènes de genre, graveur et illustrateur. Il a beaucoup peint les Salons de peinture, les music-halls, les vues de Paris et de Venise, et les foules d’une manière générale.

Voir le document

Claude Farrère

(1876/1957)

Il se fait remarquer par Pierre Loti et Pierre Louÿs et obtient le prix Goncourt (1906), à l’unanimité, pour Les Civilisés.

Voir les documents

Léon Faucher

(1803/1854)

Economiste et homme politique, ministre de l’Intérieur et président du Conseil de Louis Napoléon Bonaparte.

Voir le document

Félix Faure

(1841/1899)

Président de la République (1895/1899), mort subitement à l’Elysée d’une hémorragie cérébrale, le 16 février 1899.

Voir le document

Maurice Louis Emile Faure

(1850/1919)

Félibre, ami de Mistral, fondateur de l’Association des félibres ; journaliste républicain, ministre de l’Instruction publique et des Beaux-arts dans le second cabinet Briand.

Voir le document

Jean-Louis Faure

(1863/1944)

Chirurgien français, pionnier de la chirurgie gynécologique moderne. Il était le frère aîné d’Élie Faure.

Voir le document

Jules Favre

(1809/1880)

Ardent républicain, opposant de l’Empire. Secrétaire général du ministère de l’Intérieur, en 1848. Académicien (1867). Il devient, après le 4 septembre 1870, vice-président du gouvernement de la Défense nationale et ministre des Affaires étrangères. Négociateur du traité de Francfort.

Voir les documents

René Favre de La Valbonne

(1583/1656)

Fils d’Antoine Favre, et frère de Vaugelas, il est juriste à Annecy, baron de Pérouges, président le Conseil du Genevois, au Sénat et au Conseil d’État.

Voir les documents

Favre-Buisson

(1764/1836)

Député du Chablais à l’assemblée nationale des Allobroges, procureur général syndic du département du Mont-Blanc, il se montra particulièrement excessif dans ses décisions et imposa la terreur dans toute la région.

Voir le document

Hervé Faye

(1814/1902)

Astronome, membre (1847) puis président (1872) de l’Académie des sciences, directeur du Bureau des Longitudes, il fut plusieurs fois ministre.

Voir les documents

Henri Fehr

(1870/1954)

Mathématicien. Il fonde, avec Charles-Ange Laisant, L’Enseignement Mathématique, en 1899. Une revue qu’il dirigera, pendant cinquante-cinq ans, avec différents co-directeurs. Il se tourne, en parallèle, vers la réorganisation de l’enseignement mathématique en Suisse.

Voir le document

Guillaume Ferrus

(1784/1861)

Médecin aliéniste, il prit part aux grandes batailles de l’Empire (eut les pieds gelés en Russie), adjoint de Pinel, médecin chef de Bicêtre, il s’intéressa aux conditions des aliénés qu’il envoya aux travaux agricoles ; il prépara le projet de loi sur les asiles.

Voir le document

Jules Ferry

(1832/1893)

Homme d’Etat. Il fait voter la loi sur la gratuité, l’obligation et la laïcité de l’école primaire (1882).

Voir les documents

Octave Feuillet

(1821/1890)

Romancier et dramaturge, il connut un grand succès sous le Second Empire. Il fut bibliothécaire au Château de Fontainebleau, alors résidence impériale, et membre de l’Académie française (1862).

Voir les documents
Page 30 sur 82« Première...1020...2829303132...405060...82