Georges de Nantes

(1924/2010)

Prêtre catholique français dit l’abbé de Nantes. Traditionaliste, il est le fondateur de la Ligue de la Contre-Réforme catholique.

 

Voir le document

Nicolas IV de Neufville de Villeroy

(1542 ou 1543/1617)

Diplomate et secrétaire d’État, il négocie avec les protestants les édits de pacification de Bergerac (1577) et de Fleix (1580). Destitué par Henri III (1588), il adhére à la Ligue en 1589. Il se rallie à Henri IV (1593), qui le rétablit dans sa charge de secrétaire d’État.

Voir le document

Aymar de Poitiers-Valentinois

(1455/1510)

Seigneur de Saint-Vallier, de Cotonne, de Vielprat et d’Arlempdes, vicomte d’Etoile, baron de Chalencon, de Clérieu, de Sérignan, de Florac, de Privas et de Chevrières.

Voir le document

Marie-Jeanne-Baptiste de Savoie-Nemours

(1644/1724)

Aristocrate française. Fille de Charles-Amédée de Savoie, duc de Genève, de Nemours et d’Aumale et arrière-petite-fille du roi Henri IV, elle fut régente du duché de Savoie pour son fils Victor-Amédée II.

Voir le document

Vittorio De Sica 

(1901/1974)

Réalisateur, metteur en scène et acteur italien. Il est détenteur de quatre Oscar du meilleur film étranger, pour Sciuscià, Le Voleur de bicyclette, Hier, aujourd’hui et demain et Le Jardin des Finzi-Contini. Il obtint le Grand prix du Festival de Cannes 1951 pour Miracle à Milan.

Voir le document

Auguste Debay

(1804/1865)

Peintre et sculpteur, élève de Gros ; auteur des statues pour les fontaines des places de la Concorde et de Saint-Michel.

Voir le document

Prosper Debia

(1791/1876)

Erudit, agronome, secrétaire de la Société des Sciences et des Arts de Montauban ; il était également peintre et ami d’Ingres (qui fit son portrait).

Voir le document

Pierre Debray (puis Debray-Ritzen)

(1922/1993)

Pédopsychiatre et écrivain, grand amateur d’art et de littérature, fondateur du « Groupe » qui, dans les années 60, réunissait des écrivains et des artistes autour d’un sujet.

Voir le document

Elie Decazes (duc)

(1780/1860)

Ministre de l’Intérieur (1819) puis président du Conseil, fondateur des forges de Decazeville. Favori de Louis XVIII, il est député puis Ministre de la Police. Soupçonné de complicité dans l’assassinat du duc de Berry, il démissionne et est nommé ambassadeur à Londres.

Voir le document

Hippolyte Louis Alexandre Dechet (Jenneval)

(1801/1830)

Engagé à la Comédie Française après la révolution de juillet, il combat avec les patriotes belges. Il compose, à l’heure du bivouac, les couplets de la Brabançonne, futur chant national belge. Il est tué peu après, au cours d’une opération défensive contre les troupes de Saxe-Weimar.

Voir le document

Jacques Defermon (des Chapelières)

(1752/1831)

Conventionnel girondin. Spécialiste de la Marine, il est envoyé en Bretagne pour signer le traité qui met fin provisoirement à la chouannerie bretonne. Il est élu au Comité de Salut public en 1795, chargé de la Marine et des Colonies.

Voir le document

Régine Deforges

(1935/2014)

Romancière et éditrice française. Féministe célèbre, elle connut un grand succès avec son ouvrage La Bicyclette bleue.

Voir le document

Guillaume Nicolas Delahaye

(1725/1802)

Graveur en cartes géographiques, il grava les cartes de Jean-Baptiste Bourguignon d’Anville et de Didier Robert de Vaugondy. Il est considéré comme le créateur de la gravure topographique.

Voir le document

Jean Delannoy

(1908/2008)

Réalisateur et scénariste, il obtient un César d’honneur pour l’ensemble de sa carrière (1986).

Voir le document
Page 3 sur 1012345...10...10