REF: 12590

Jean de Batz défend la fortune spoliée de la famille de Calvisson

Jean de Batz (Tartas, 1754/1822)
Financier et royaliste français, député à l’Assemblée constituante.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-4

Lieu : Montpellier

Date : 1er mars 1813

Destinataire : Un comte

Etat : Bon

Description :

Longue lettre de Jean de Batz, à son « cher comte ». Le financier, ancien comploteur royaliste, parle de la fortune d'une famille noble qu'il cherche à restaurer au lendemain de la Révolution : « [...] Je suis ici sur la brèche, j'y présente un spectacle tout neuf, de défendre la fortune de la famille de Calvisson ; et d'en arracher quelques débris à des spoliateurs très opiniâtres, très habiles, et trop protégés. Je vous ai transmis par M. de La Valette le nom des marques, leurs affections, leurs secrets intérêts ou calculs ; ce sont les sources de leur imposture. Mais on ne m'arrête pas ainsi ; je suis à présent trop près du but pour reculer [...] ». Il évoque à maintes reprises  Clémentine et son futur mariage, ainsi que M. de Narbonne, M. Danglas, etc.

Très intéressant.

Encre brune sur double feuillet de papier vergé filigrané.

480,00

Ajouter à la liste de souhaits