Jean-Marie Dargaud

(1800/1866)

Historien et romancier, il s’est notamment intéressé à l’Histoire de l’Empire britannique et à ses personnages les plus marquants (Jane Grey, Marie Stuart ou Cromwell).

Voir le document

Alfred Darjou

(1832/1874)

Il collabore au Charivari, revue satirique pour laquelle il réalise de nombreuses lithographies et illustrations.

Voir le document

Benoit Henry Darondeau

(1805/1869)

Marin et ingénieur hydrographe, il prit part au voyage de circumnavigation de Vaillant sur la Bonite en 1836-1837, et rédigea les 4 volumes des observations physiques.

Voir le document

Pierre Daru (comte)

(1767/1829)

Après le 18 brumaire, il s’attache à la fortune de Napoléon et devient membre du Tribunat, intendant général de la Grande Armée, ministre et secrétaire d’Etat (1811). Membre de l’Académie française (1806).

Voir les documents

Auguste Daubrée

(1814/1896)

Géologue, minéralogiste, membre de l’Académie des sciences (1861) dont il devient le président (1879), professeur de géologie au Muséum, spécialiste des météorites, on lui doit un important travail sur le métamorphisme.

Voir les documents

René de Tessé

(1648/1725)

Maréchal de France, général des galères de France, premier écuyer de la Dauphine et grand d’Espagne, chevalier de l’ordre de la Toison d’or, officier général de Louis XIV et diplomate sous la Régence.

Voir le document

Vittorio De Sica 

(1901/1974)

Réalisateur, metteur en scène et acteur italien. Il est détenteur de quatre Oscar du meilleur film étranger, pour Sciuscià, Le Voleur de bicyclette, Hier, aujourd’hui et demain et Le Jardin des Finzi-Contini. Il obtint le Grand prix du Festival de Cannes 1951 pour Miracle à Milan.

Voir le document

Auguste Debay

(1804/1865)

Peintre et sculpteur, élève de Gros ; auteur des statues pour les fontaines des places de la Concorde et de Saint-Michel.

Voir le document

Prosper Debia

(1791/1876)

Erudit, agronome, secrétaire de la Société des Sciences et des Arts de Montauban ; il était également peintre et ami d’Ingres (qui fit son portrait).

Voir le document

Pierre Debray (puis Debray-Ritzen)

(1922/1993)

Pédopsychiatre et écrivain, grand amateur d’art et de littérature, fondateur du « Groupe » qui, dans les années 60, réunissait des écrivains et des artistes autour d’un sujet.

Voir le document

Elie Decazes (duc)

(1780/1860)

Ministre de l’Intérieur (1819) puis président du Conseil, fondateur des forges de Decazeville. Favori de Louis XVIII, il est député puis Ministre de la Police. Soupçonné de complicité dans l’assassinat du duc de Berry, il démissionne et est nommé ambassadeur à Londres.

Voir le document

Hippolyte Louis Alexandre Dechet (Jenneval)

(1801/1830)

Engagé à la Comédie Française après la révolution de juillet, il combat avec les patriotes belges. Il compose, à l’heure du bivouac, les couplets de la Brabançonne, futur chant national belge. Il est tué peu après, au cours d’une opération défensive contre les troupes de Saxe-Weimar.

Voir le document

Jacques Defermon (des Chapelières)

(1752/1831)

Conventionnel girondin. Spécialiste de la Marine, il est envoyé en Bretagne pour signer le traité qui met fin provisoirement à la chouannerie bretonne. Il est élu au Comité de Salut public en 1795, chargé de la Marine et des Colonies.

Voir le document
Page 2 sur 912345...9