Marie Thérèse Geoffrin

(1699/1777)

Salonnière, elle organisa, de 1749 à 1777, un salon hebdomadaire dans son hôtel de la rue Saint-Honoré que fréquentaient Voltaire, Diderot, d’Alembert et tous les savants et philosophes des Lumières.

Voir le document

George V

(1865/1936)

Roi du Royaume-Uni et empereur des Indes (1910-1936). Il avait été duc d’York puis prince de Galles.

Voir le document

Joseph Marie Gérando (baron de)

(1772/1842)

Engagé dans l’armée insurrectionnelle de Lyon, le Baron de Gérando lutte contre la Convention et est condamné à mort, mais réussit à s’évader. Il a, sous l’Empire, une brillante carrière administrative et entre au Consul d’Etat en 1808 (jusqu’en 1830). Membre de l’Académie des sciences morales et politiques, il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages philosophiques. Il s’attache, notamment, à la création d’une langue universelle.

Voir les documents

Jules Gérard

(1817/1864)

Jules Gérard, dit « le tueur de lions », fut un militaire et explorateur français, célèbre pour chasser les lions.

Voir le document

Alfred Germond de Lavigne

(1812/1891)

Directeur de la Gazette des Eaux, il est aussi littérateur et publie des ouvrages sur l’Espagne. Il déploie beaucoup d’énergie à défendre la propriété littéraire.

Voir le document

Paul Gervais

(1816/1879)

Zoologiste et paléontologue, membre de l’Académie des sciences (1874) et du Muséum d’histoire naturelle.

Voir le document

Hector Giacomelli

(1822/1904)

Aquarelliste, graveur et illustrateur, connu pour ses peintures d’oiseaux ; il possédait la plus belle collection d’estampes du XIXe siècle.

Voir le document

Charles Gide

(1847/1932)

Oncle d’André Gide, il est le théoricien de l’économie sociale, le dirigeant historique du mouvement coopératif français, le fondateur de l’Ecole de Nîmes et membre de la Ligue des droits de l’Homme.

Voir le document

Jean François Gigoux

(1806/1894)

Peintre romantique, il est également l’auteur d’une importante oeuvre gravée qui lui vaut la notoriété. Il vécut avec la Comtesse Hanska, veuve d’Honoré de Balzac.

Voir le document

Jean Gilles

(1904/1961)

Général de corps d’armée, l’une des figures des paras d’Indochine ; commandant le corps d’armée de Constantine (1958).

Voir le document

Jacques Gillot

(1550/1619)

Homme de lettres et érudit, conseiller clerc au Parlement de Paris, il était en relation avec tous les beaux esprits de son temps. Grand bibliophile et fin lettré, il avait réuni une importante bibliothèque.

Voir le document

Pierre Louis Ginguené

(1748/1816)

Écrivain, emprisonné sous la Terreur, il devient directeur de l’Instruction publique en novembre 1795. Il est ensuite nommé ambassadeur à Turin, puis membre du Tribunat. Il est également membre de l’Institut.

Voir les documents

Joseph Girard (de)

(1763/1854)

Ecrivain et sénateur, Il travaille ensuite aux côtés de son frère, l’ingénieur et inventeur Philippe de Girard à qui l’on doit notamment une machine à filer, qu’il rejoint à Varsovie où il résidera durant 20 ans.

Voir le document

Jean Pierre Louis Girardin

(1803/1884)

Chimiste et agronome, auteur de nombreux travaux sur l’application de la chimie à l’agriculture. Membre de l’Académie des sciences (1842) et de l’Ac. de médecine (1846).

Voir le document

Antoine Girardon

(1758/1806)

Général fait commandant de la Légion d’honneur, en juin 1804. Il se fait remarquer à la tête de l’armée de Rome en réprimant les insurgés de Ferentino et Frosinone (1798), avant de participer à la prise du Fort Saint-Elme, à Naples, l’année suivante.

Voir le document

Auguste Théodore Girardot

(1815/1883)

Archéologue, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le Berry depuis l’Antiquité jusqu’au Moyen Age et est membre de la Société des Antiquaires de France.

Voir le document
Page 40 sur 93« Première...102030...3839404142...506070...93