Adolphe Blanqui

(1798/1854)

Frère aîné d’Auguste Blanqui, il est économiste, titulaire d’une chaire au Conservatoire des arts et métiers puis directeur de l’Ecole spéciale du commerce et de l’industrie. Il fut également député, favorable à Louis-Philippe.

Voir les documents

Georges Blond

(1906/1989)

Officier de marine et écrivain, journaliste à Candide et Je suis partout avec Brasillach, durant l’occupation.

Voir les documents

André Blondel

(1863/1938)

Ingénieur, inventeur de l’oscillographe en 1893, il a, le premier, expliqué mathématiquement l’effet de l’inertie dans la mise en marche des alternateurs. Membre de l’Académie des sciences (1913).

Voir le document

Léon Blum

(1872/1950)

Elu député de la Seine en 1919, il devient l’un des principaux leaders du parti socialiste (SFIO). Président du Conseil en 1936, déporté pendant la Seconde guerre mondiale et élu président du gouvernement provisoire de décembre 1946 à janvier 1947.

Voir les documents

Thomas Bohier

(vers 1460/1524)

Intendant des finances, chambellan et secrétaire de François 1er, il fit bâtir le château de Chenonceau.

Voir le document

Gilles Boileau

(1631/1669)

Traducteur, poète, contrôleur de l’argenterie du Roi et membre de l’Académie française. Mort à trente-huit ans, il était le frère aîné de Nicolas Boileau-Despréaux.

Voir le document

Charles Boileau

(1648/1704)

Homme d’Église et prédicateur français. Abbé de Beaulieu, il fut reçu à l’Académie française par Tourreil le 19 août 1694.

Voir le document

Johan Bojer

(1872/1959)

Romancier, dramaturge et conteur norvégien, célèbre surtout pour ses romans, dont plusieurs furent traduits en français. Il fut un grand ami de Stefan Zweig.

Voir le document

Marc Marie Bombelles (de)

(1744/1822)

D’abord diplomate, ambassadeur du Portugal, il se marie avec une dame d’honneur de Madame Elisabeth et a un fils qui épousera l’ex-impératrice Marie Louise, veuve de Napoléon. A la mort de sa femme, en 1804, il se retire dans un monastère et devient, quelques années plus tard, évêque d’Amiens (en 1817).

Voir le document

Louis Maurice Bompard

(1854/1935)

Diplomate, il oeuvre d’abord dans l’administration franco-tunisienne, avant d’être nommé successivement résident général de France à Madagascar, Ministre plénipotentiaire au Monténégro puis Ambassadeur de France en Russie. Il est aussi sénateur de Moselle.

Voir le document

Marie Bonaparte

(1886/1962)

Fille de Roland Bonaparte, elle épouse Georges de Grèce et devient princesse de Grèce et de Danemark. Elle rencontre Sigmund Freud à Vienne en 1925 et devient l’une de ses plus fidèles disciples, fondant en 1934, le premier Institut de Psychanalyse à Paris.

Voir les documents

Joseph Bonaparte

(1768/1844)

Frère aîné de Napoléon, roi de Naples et roi d’Espagne ; à la chute de l’Empire, il s’exile aux Etats-Unis et prend le titre de comte de Survilliers.

Voir le document

Emmanuel Bondeville

(1898/1987)

Compositeur, secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-arts, directeur de l’Opéra Comique (1950-1969), puis directeur de l’Opéra de Paris.

Voir les documents
Page 11 sur 98« Première...910111213...203040...98