François Jouffroy

(1806/1882)

Sculpteur, Prix de Rome en 1832, il devient professeur à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts où il avait été lui-même formé. Membre de l’Académie des Beaux-Arts, en 1857.

Voir les documents

Edmond Jouhaud

(1905/1995)

Général d’armée, il participe au putsch d’Alger. Condamné à mort, sa peine est commuée en prison à perpétuité, il sera par la suite amnistié.

Voir les documents

Charles Jourdain

(1817/1886)

Philosophe et professeur, chef du cabinet Falloux (ministre de l’Instruction Publique), il prit une part active à l’élaboration de la loi Falloux. Membre (1863) puis président (1874) de l’Académie des Inscriptions.

Voir le document

Roger Jourdain

(1845/1918)

Élève de Cabanel, il est peintre et illustrateur. Il fit construire un hôtel particulier près du Parc Monceau qui devint le musée national Jean-Jacques Henner. Il est également maire de Rueil-Malmaison.

Voir le document

Frantz Jourdain

(1847/1935)

Critique d’art, il est fondateur du Salon d’Automne. Également architecte, il est l’auteur du bâtiment de la Samaritaine à Paris.

Voir le document

Hélène Jourdan-Morhange

(1888/1961)

Violoniste, remarquée par Ravel en 1917, elle devient son amie et son interprète favorite. Mais précocement atteinte d’arthrite des mains, elle doit mettre un terme à sa carrière. Ravel lui dédie sa sonate pour violon en 1927. Elle se marie au peintre Luc-Albert Moreau.

Voir le document

Paul Jovis

(0/1891)

Il est l’un des premiers aéronautes à emmener des passagers dans ses ballons (Guy de Maupassant, entre autres personnalités) et à prendre des photographies aériennes. Il fonde l’Union Aéronautique de France avec Maurice Mallet qui obtiendra le tout premier brevet de pilote délivré par l’Aéro Club de France, en avril 1901.

Voir le document

Achille Jubinal

(1810/1875)

Erudit, député des Hautes-Pyrénées, fondateur de la Société académique de ce département, il fit un don de 200 tableaux au musée de Tarbes.

Voir le document

Louis Juchault de Lamoricière

(1806/1865)

Officier et homme politique français. Il fut gouverneur d’Algérie et Ministre de la Guerre. Ses actions militaires contribuèrent à la pacification de l’Algérie française.

Voir le document

Antoine Juliet (Juillet dit)

(1755/1825)

Chanteur lyrique, engagé au Théâtre de Monsieur (Feydeau) sous la Révolution, il devient pensionnaire de l’Opéra-comique après la réunion des salles Favart et Feydeau (1801).

Voir le document

Gustave Jundt

(1830/1884)

Peintre et graveur, il est l’élève de Prosper Guérin. Il est spécialisé dans les scènes de genre et les paysages. Il fut décoré de la Légion d’Honneur.

Voir le document

Jules Jusserand

(1855/1932)

Ambassadeur de France à Washington durant vingt deux ans (1902-1924), il est d’un des artisans majeurs de l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917.

Voir le document
Page 2 sur 212