REF: 7754

La violoniste Hélène Jourdan-Morhange corrige un livre de Segonzac.

Hélène Jourdan-Morhange (Paris, 1888/1961)
Violoniste, remarquée par Ravel en 1917, elle devient son amie et son interprète favorite. Mais précocement atteinte d'arthrite des mains, elle doit mettre un terme à sa carrière. Ravel lui dédie sa sonate pour violon en 1927. Elle se marie au peintre Luc-Albert Moreau.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 2 - Nb pages : 3 - Format : In-8

Lieu : Roscoff

Date : vers 1950

Destinataire : [Marcel Mouillot (1889/1972), peintre].

Etat : traces de trombone rouillé, tache d'encre.

Description :

Hélène Jourdan-Morhange prête main forte pour la correction d'un ouvrage de Dunoyer de Segonzac. «Comme vous, je m'inquiète de la lenteur de Clot maintenant que le livre est fini! Mais que faire? Je ne peux rien avant fin sept. A ce moment, je tâcherai de joindre Segonzac pour qu'il m'aide un peu. Je vous ai dis ce que je pensais de son attitude envers vous... C'était SON livre et il a dû trouver que nous agissions trop souvent sans son avis. J'espère que cela s'arrangera, Clot étant aussi brave que capable artisan [...]». Elle commence sa cure à Roscoff et adresse quelques corrections.

200,00

Ajouter à la liste de souhaits