50%
REF: 9854

Charles Jourdain, acteur de la Loi Falloux.

Charles Jourdain (Paris, 1817/1886)
Philosophe et professeur, chef du cabinet Falloux (ministre de l'Instruction Publique), il prit une part active à l'élaboration de la loi Falloux. Membre (1863) puis président (1874) de l'Académie des Inscriptions.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 9 - Nb pages : 20 - Format : In-8

Lieu : Sans

Date : 1849-1868

Destinataire : Charles Jeannel (Paris 1809/1886), professeur de philosophie.

Etat : bon

Description :

Charles Jourdain dévoile les grandes lignes de la réforme de l'enseignement voulue par Falloux. « J'ai reçu depuis ce temps là des fonctions nouvelles [en décembre 1848, il avait été nommé chef de cabinet de Falloux] et me voici bien loin de la science. J'ai abandonné la spéculation pour la pratique et je vis au milieu des affaires. J'écris beaucoup de lettres ; j'en reçois encore plus ; je donne force audiences ; j'assiste aux débats de l'assemblée où j'ai mes entrées comme chef de cabinet ; me voilà mêlé aux luttes de la politique ; ce qui ne m'empêche pas d'aller de loin en loin rendre une visite aux élèves de Stanislas que je n'ai point oubliés et que j'aime toujours. La ligne de conduite que M. de Falloux se propose de suivre est parfaitement simple. Chef de l'Université, il ne l'abandonnera pas ; loin de là, il considère comme de sa dignité de la fortifier, de développer tous les événements de grandeur et de durée qu'elle renferme. Il se consacrera à cette oeuvre loyalement, sans arrières pensées. En même temps, il travaillera à fonder une liberté de principe efficace, à établir en face des écoles de l'Etat, des écoles rivales, relevant non du caprice ministériel mais de la loi et d'une loi libérale et clémente. Voilà si je ne me trompe la tâche que M. de Falloux s'est imposée, à laquelle tous ses amis se proposent de concourir. J'ai été heureux de pouvoir mettre la main, selon mes forces, à ce grand ouvrage ; s'il réussira, je l'ignore [...] ». D'autres lettres concernent ses écrits, des recommandations, Saint-Thomas d'Aquin, la division qui règne à la Faculté de Montpellier, la doctrine de Gassendi, etc.

En-têtes du ministère de l’Instruction publique.

650,00 325,00

Ajouter à la liste de souhaits