Louis de Fourcaud

(1851/1914)

Critique d’art, de littérature et de musique pour divers journaux et revues, il est également professeur à l’Ecole nationale des Beaux-Arts. Il est élu membre libre de l’Académie des Beaux-Arts en 1913.

Voir le document

Guillaume Fourier

(1853/1928)

Archéologue, membre de la Commission départementale des Antiquités de la Côte d’Or, il s’est particulièrement intéressé au site d’Alésia, qu’il a fouillé à plusieurs reprises.

Voir le document

Alfred Foville (de)

(1842/1913)

Economiste et statisticien, auditeur au Conseil d’Etat, directeur des Monnaies et médailles (1893-1900), secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques.

Voir le document

Nicolas-Etienne Framery

(1745/1810)

Écrivain, poète, dramaturge et compositeur, il est associé correspondant à l’Institut. Il est l’un des précurseurs du droit d’auteur pour les dramaturges.

Voir le document

Francisco Franco

(1892/1975)

Militaire et homme d’État espagnol. De 1939 à 1975, il dirige un régime politique dictatorial : l’État franquiste.

Voir le document

César Franck

(1822/1890)

Organiste et compositeur, l’une des grandes figures de la vie musicale française de la seconde moitié du XIXe siècle

Voir le document

Charles Franquet de Franqueville

(1840/1919)

Conseiller d’État, il a publié de nombreux ouvrages historiques, notamment consacrés aux institutions britanniques. Il est également propriétaire du château de Bourbilly, auquel il consacra un livre, et membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

Voir le document

Stanislas Louis Marie Fréron

(1754/1802)

Fils d’Elie. Homme politique. Impitoyable lors de la répression des fédéralistes, à Marseille et à Toulon. Il meurt à Saint-Domingue, où il a suivi le général Leclerc.

Voir le document

Louis Freycinet (de Saulces de)

(1779/1842)

Navigateur, il participe à l’expédition aux Terres australes dirigée par Baudin (1800-1803), et en rédige la partie historique ; en 1817, il dirige un second voyage de circumnavigation sur l’Uranie.

Voir le document

Emile Friant

(1863/1932)

Peintre. Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Nancy, il est second Prix de Rome et Médaille d’Or à l’Exposition universelle de 1889. Il est membre de l’Académie des Beaux-Arts et commandeur de la Légion d’honneur.

Voir le document
Page 4 sur 512345