Charles Jean Hector (comte d’)

(1722/1808)

Vice-amiral, il participe, sur l’Orient, au combat d’Ouessant (1778) ; en 1782, il reçoit la charge de préparer les escadres devant participer à la guerre d’Indépendance américaine.

Voir le document

Edmond Hédouin

(1820/1880)

Peintre, élève de Célestin Nanteuil, il expose au Salon des tableaux de genre et des paysages. Il se spécialise ensuite dans l’illustration et la gravure.

Voir le document

François-Joseph Heim

(1787/1865)

Peintre d’histoire, lauréat du Prix de Rome (1807). Membre de l’Académie des Beaux-Arts et Professeur à l’École nationale des Beaux-Arts. Ses oeuvres se trouvent au Louvre, à Versailles ou encore à Lyon.

Voir les documents

Franz Hellens

(1881/1972)

Romancier, poète et essayiste belge, il est l’un des représentants majeurs de la littérature fantastique en Belgique.

Voir les documents

Charles Jean François Hénault

(1685/1770)

Ecrivain et magistrat, membre de l’Académie Française (1723), surintendant de la Maison de la reine (1753) ; durant quarante ans, il préside le salon littéraire de madame du Deffand.

Voir le document

René Hener

(1911/1979)

Ecrivain et poète, fondateur de la revue Points et contrepoints (1935-1979), organe de défense de la poésie traditionnelle, s’opposant aux mouvements d’avant-garde et au surréalisme.

Voir le document

Jean-Jacques Henner

(1829/1905)

Peintre. Il signe La Chaste Suzanne (1865), au Louvre, et Biblis changée en source (1867), au musée de Dijon. Membre de l’Académie des Beaux-Arts, un musée national lui est consacré à Paris.

Voir le document

Charles Henrion

(0/1808)

Auteur dramatique dont on n’a que très peu d’éléments biographiques et qui eut un immense succès au lendemain de la Révolution.

Voir le document

Philippe Henriot

(1889/1944)

Homme politique, figure de la collaboration, devenu secrétaire d’État à l’Information et à la Propagande du régime de Vichy. Grand orateur de Radio-Paris, il sera assassiné par un groupe de résistants, le 28 juin 1944.

Voir le document

Charles Henry

(1859/1926)

Physiologiste et mathématicien, préparateur de Claude Bernard, directeur du laboratoire de physiologie des sensations, auteur de travaux de psychologie expérimentale, d’acoustique et d’optique. Il influence très fortement les néo-impressionnistes, dont Seurat et Signac, avec sa théorie de la psychologie de lignes.

Voir le document

Edme-Joachim Héreau

(1791/1836)

Voyageur et littérateur, il entre au service d’un prince russe et se trouve déporté en Sibérie ; de retour en France, il devient secrétaire général du Bulletin universel des sciences ; ruiné, il se suicide en 1836.

Voir les documents

Philippe Hériat

(1898/1971)

Romancier, lauréat du Goncourt (1939), du Renaudot (1931) et du grand prix du roman de l’Académie française (1944). Il fut également élu à l’Académie Goncourt.

Voir le document

Françoise Héritier

(1933/2017)

Anthropologue, ethnologue française. Elle fut une grande féministe.

Directrice de la chaire d’« étude comparée des sociétés africaines », au Collège de France.

Voir le document

Charles Herrmann-Léon

(1838/1908)

Peintre spécialisé dans les scènes de chasse et les sujets animaliers – avec une prédilection pour les chiens. Élève de Philippe Rousseau, il est également décoré de la Légion d’Honneur.

Voir le document

Louis Hersent

(1777/1860)

Peintre néoclassique, portraitiste, élève de David, prix de Rome (1797), membre de l’Académie des Beaux-arts (1822).

Voir les documents

Alexandre Alexandrovitch Herzen

(1839/1906)

Physiologiste suisse d’origine russe, fils du philosophe révolutionnaire Alexandre Herzen, il étudie la médecine à Londres et Berne avant de devenir professeur à la Faculté de médecine de Lausanne.

Voir le document
Page 2 sur 41234