Jacqueline Apollinaire

(1891/1967)

Epouse de Guillaume Apollinaire (le 2 mai 1918), on lui doit de nombreuses oeuvres posthumes du poète. Elle était la « Jolie Rousse » du poème.

Voir les documents

Anton Apponyi (comte)

(1782/1852)

Diplomate autrichien, ambassadeur à Paris (1826-1849), il organise, avec la comtesse, de fastueuses fêtes dans les salons de l’ambassade autrichienne.

Voir le document

François Arago

(1786/1853)

Astronome, membre (à 23 ans) de l’Académie des sciences dont il devient le secrétaire perpétuel, professeur à Polytechnique, directeur de l’Observatoire, il est le propagateur de la théorie des ondulations. Avec Biot, il poursuit et vérifie les théories de Fresnel. Député d’extrême-gauche pour les Pyrénées-Orientales, il fait partie du gouvernement provisoire à la révolution de 1848.

Voir les documents

Jacques Arago

(1790/1855)

Littérateur et voyageur. Atteint de cécité, il continue pourtant à produire des pièces de théâtre.

Voir le document

Robert Aron

(1898/1975)

Ecrivain et historien, auteur d’essais politiques et d’ouvrages historiques, membre de l’Académie française.

Voir le document

Marguerite Arp

(1902/1994)

Seconde épouse du peintre, sculpteur et poète Hans Arp, co-fondateur du mouvement dada et proche des surréalistes.

Voir le document

Antonin Artaud

(1896/1948)

Poète et homme de théâtre, rallié au surréalisme, il sera enfermé durant neuf ans dans un asile d’aliénés.

Voir le document

Zacharie Astruc

(1837/1907)

Peintre, sculpteur et écrivain, ami des Impressionnistes ; il est l’un de personnages du fameux tableau de Fantin-Latour, l’atelier de Manet.

Voir le document

Octave Aubry

(1881/1946)

Historien, essayiste, mais aussi romancier et poète, il s’est essentiellement consacré à Napoléon et Napoléon III. Il a été élu à l’Académie française en 1946, mais il ne fut jamais reçu, fauché par la mort avant d’avoir pu soumettre son discours de réception à la commission de lecture.

Voir le document

Comte Pierre Raymond Hector d’Aubusson

(1765/1848)

Sous le Premier Empire, il est chambellan de l’Impératrice Joséphine, ministre plénipotentiaire auprès de la Reine Marie-Louise d’Etrurie et ambassadeur près de Joseph Bonaparte, Roi de Naples. Il fut également membre de la Chambre des Pairs.

Voir le document

Léon Aucoc

(1828/1910)

Jurisconsulte et constitutionnaliste, membre du Conseil d’État, il inaugure le cours de droit administratif à l’École des Ponts & Chaussées. Membre de l’Académie des Sciences morales et politiques.

Voir le document
Page 3 sur 8412345...102030...84