New
REF: 12465

Correspondance douloureuse de Colette Duhamel-Gallimard à Madeleine Chapsal

Colette Duhamel-Gallimard (Paris, 1924/2007)
Éditrice française.

Type de document : lettres autographes signées

Nb documents : 7 - Nb pages : 11 pp. - Format : In-4 et in-8

Lieu : La Baule, Sanary, [Paris], etc.

Date : 1953 à 1971 et s.d.

Destinataire : Madeleine Chapsal

Etat : Quelques pliures.

Description :

7 lettres de Colette Duhamel-Gallimard à Madeleine Chapsal.

Colette ne veut pas voir Madeleine pour ne pas faire "revivre une époque douloureuse" et blesser son mari, le ministre Jacques Duhamel. "[...] Jacques m'est précieux - je ne veux pas lui cacher des choses - ni le faire souffrir - il souffrira si je te vois - même seule. Je suis brutale mais c'est vrai. Et puis j'ai peur d'avoir mal [...]". "[...] je trouve très difficile de s'écrire après un si long silence [...]".

Puis leurs rapports, les années passant, se réchauffent : "Merci, Madeleine chérie, de m'avoir envoyé cette photo. Je m'y trouve un peu grimaçante, mais comme me disait une de mes tantes 'tu te crois mieux' [...]".

À propos de littérature : "[...] J'ai beaucoup aimé La Princesse de Clèves, mais je crains que tu ne te fasses quelques illusions sur mon compte - je me sens loin du personnage parfait et pur de la princesse [...]". Elle a bientôt achevé la lecture des entretiens de Chapsal avec Sartre, Mauriac et autres.

Encre bleue. Quelques en-têtes "La Table ronde", "Assemblée nationale", etc.

350,00

Ajouter à la liste de souhaits