REF: 12176

Candidature de François Chabas au poste de conservateur du musée Égyptien du Louvre

François Chabas (Réguigné, commune de Briançon, 1817/1882)
Égyptologue et archéologue français.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 3 pp. 1/2 - Format : In-8

Lieu : Chalon-sur-Saône

Date : 1er juin 1875

Destinataire : Sans

Etat : Minimes pliures

Description :

L'égyptologue François Chabas se porte candidat pour devenir conservateur du département d'Égyptologie du Louvre :

"[...] je sollicite de M. le Ministre l'emploi vacant de Conservateur du Musée Egyptien du Louvre. je n'ai pas voulu demander celui de professeur au Collège de France de crainte de m'exposer à être arrêté par des douleurs de larynx. C'est aussi le motif qui me tient éloigné des congrès et des réunions de sociétés savantes. Je n'y prends part que par des écrits. Vous connaissez, Monsieur, quelques uns de mes titres ; vous en trouverez ci-joint la liste complète et vous me permettrez de faire remarquer la circonstance que mes ouvrages les plus considérables ont été publiés à mes frais sans subvention ni assistance quelconque. Le succès qu'ils ont obtenu m'a rendu le sacrifice fort léger. Je me rendrais à Paris pour répondre aux questions qui pourraient m'être posées et défendre au besoin mes titres. J'ai observé jusqu'à présent une neutralité bienveillante envers les égyptologues parisiens [...]". Il va lui envoyer le numéro de l'Egyptologie française, de mai [1875] et évoque sa réponse à Gabriel de Mortillet (1821-1898) (in Études préhistoriques et la libre-pensée devant la scienceParis, Maisonneuve, Chalon-sur-Saône, Dejussieu, 1875). Chabas poursuit : "Je me présente avec confiance, fort d'une expérience de longue date et universellement reconnue, fort aussi des aptitudes administratives qui sont le résultat de trente années d'exercice dans les tribunaux & les chambres de commerce [...]". Il demande à son correspondant d'appuyer cette candidature et précise que leurs confrères Adrien Prévost de Longpérier et Félicien de Saulcy lui ont assuré leur appui.

Encre brune sur feuillet double de papier vergé.

180,00

Ajouter à la liste de souhaits