REF: 11359

Rarissime reçu autographe de Rubens

Pierre Paul Rubens (Siegen (Nassau-Siegen), 1577/1640)
Célèbre peintre baroque flamand. Il fut également diplomate.

Type de document : Reçu autographe signé

Nb documents : 1 - Nb pages : 1/3 p. - Format : In-folio

Lieu : S.l.

Date : 12 mars 1624

Destinataire : Sans

Etat : Plis centraux et en pied, tache centrale. Petites déchirures marginales sans atteinte au texte.

Description :

Reçu autographe de Pierre Paul Rubens, signé « Pietro Pauolo Rubens », de cinq lignes. En flamand.

Exceptionnel reçu entièrement manuscrit et signé de la main de Rubens.

Le peintre accuse réception d’une importante somme d’argent : 1800 florins d’or, paiement remis par le pasteur de l’église Saint-Pierre [St Pieters].

« Ike onderschreuene bekenne ontfanghen te hebben uit handen van Mijn heer den Pastoir van St Pieters de somme van achttienhondert guldens eens

Den 12 Martij 1624

Pietro Pauolo Rubens ».

Il pourrait s’agir du reçu qui accompagnait la facture d’acquittement de l’Adoration des mages, cycle de tableaux réalisé pour l’église Saint-Jean, à Malines. Cette facture fut signée à Anvers, le même jour, pour un montant identique. Rubens y atteste avoir reçu plusieurs versements, des mains du pasteur de Saint-Jean à Malines, pour la somme totale de 1800 florins d'or (dit Gulden en néerlandais), en payement dudit retable (composé de huit tableaux) réalisé pour l'autel de l'église, et certifie l’avoir peint lui même.

Rubens peignit ce retable entre 1616 et 1619, et fut payé quelques années plus tard. Cette paroisse possède toujours actuellement, cette quittance. Aujourd'hui, l’église de Saint-Jean possède toujours cette oeuvre. Ce dernier faisait grand cas de ces tableaux : « C’est à Saint-Jean-de-Malines qu’il faut aller pour voir mes bons ouvrages » disait-il .(Joseph Duplessy, Le guide indispensable du voyageur sur les chemins de fer de la Belgique, E. Landoy, 1842, p. 93).

« Le sacristain nous montra un reçu autographe de Rubens, de 1 800 florins pour ce tableau et ces volets ; il est daté de 1624. Ce fut ce grand maître qui donna aussi le dessin de l’hotel de cette église ». (Emerson Tennent, Excursion industrielle en Belgique, Societe belge de librairie, 1844, p. 95).

Rubens était alors le peintre officiel de la Cour de l'Infante Isabelle d'Autriche (1621 à 1633). Parallèlement, l'empereur et archiduc d'Autriche Ferdinand II avait confié à Rubens un certain nombre de missions diplomatiques.

Très précieux document, de toute rareté.

Document inédit. Il est absent, entre autre, de la Correspondance de Rubens et documents épistolaires concernant sa vie et ses œuvres. Tome III : 27 juillet 1622 au 22 octobre 1626. Anvers, J. Maes, 1900.

Pièce encadrée sous verre anti-uv et anti-reflet.

Encre brune sur papier vergé filigrané « DC ».

80000,00

Ajouter à la liste de souhaits