REF: 13102

Pierre Boulez bouleversé après l’AVC du compositeur de Roger Désormière

Pierre Boulez (Montbrison, 1925/2016)
Compositeur et chef d'orchestre français. Fondateur et directeur de l'Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM) et de l'Ensemble intercontemporain.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. 1/3 - Format : In-4

Lieu : Paris, 4 rue Beautreillis, 4e

Date : [Printemps 1952]

Destinataire : Colette Désormière Steinlen

Etat : Pliures d'envoi, très léger jaunissement.

Description :

Pierre Boulez, bouleversé, s'adresse à Colette Steinlen (fille du peintre et épouse du compositeur et chef d'orchestre Roger Désormière), après avoir appris la nouvelle que ce drenier venait d'avoir un accident vasculaire cérébral, à Rome.

"La nouvelle de la maladie de Deso nous a tous ici frappés de stupeur. Très inquiété par les nouvelles laconiques [...] dans les journaux [...]". Grâce au musicologue Pierre Souvtchinsky (1892-1985) qui a téléphoné au compositeur et chef d'orchestre Fernand Lamy (1881-1966), Boulez a pu "être au courant de votre vie à Rome. Vous pouvez deviner à quel point nous avons été touchés par la maladie d'un ami si sur, et frappé de si cruelle façon. Nous suivons ici, avec une grande anxiété, les améliorations qui se produisent peu à peu. [...] Tous les souvenirs de Deso nous reviennent en mémoire, et vous ne pouvez imaginer quelle nostalgie ici nous avons de lui [...]". Boulez regrette de ne pas être allé à Rome avec Jean-Louis Barrault "la tournée étant avancée et amoindrie [...]. Chère amie, sentez-nous de tout coeur avec vous dans ces pénibles moments. Sachez qu'une grande amitié pense constamment à vous [...]".

Après cette attaque, Roger Désormière restera aphasique jusqu'à sa mort, survenue en 1963.

Encre noire sur papier bleu vergé.

1200,00

Ajouter à la liste de souhaits