REF: 12404

Augustin de Robespierre accorde un congé à un capitaine de l’armée d’Italie

Augustin de Robespierre (Arras, 1763/1794)
Avocat et un homme politique français, député de Paris à la Convention nationale en compagnie de son frère aîné Maximilien ; ils furent tout deux guillotinés le .

Type de document : Pièce signée avec apostille autographe

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-folio

Lieu : Nice

Date : 29 brumaire an II 
[19 novembre 1793]

Destinataire : Sans

Etat : Bon. Papier collant au verso du cachet.

Description :

Pièce signée d'Augustin Bon Joseph de Robespierre, député à la Convention et frère cadet de Maximilien de Robespierre.

"Nous représentans du peuple auprès de l’armée d’Italie, d’après les certificats des chirurgiens que le Citoyen
 d’Orléans, capitaine de la première classe au second bataillon du 42ème Régiment, nous a présentés, qui attestent des infirmités qui le mettent hors d’état de continuer ses services, et la déclaration du général du gommier [Jacques-
François Dugommier, commandant en chef de l’Armée d’Italie], ainsi que celle du bataillon où il a servi, que cet officier a dans toutes les occasions donné des preuves de valeur et de civisme, l’autorisons à profiter du congé 
absolu qui lui a été délivré et à se retirer dans le lieu de la République qui lui conviendra [...]".

Signature "Robespierre je [jeune]"
 avec lieu et date autographes.

Conventionnel jacobin, Augustin Bon Joseph de Robespierre fut exécuté le même jour que son frère
 Maximilien.

On joint le tapuscrit de la transcription (Charavay, 1951).

Encre brune sur papier vergé filigrané. En-tête manuscrit "Armée d’Italie 4e" ; beau cachet de cire rouge "représentant du peuple à l’Armée d’Italie" et tampon à l'encre noire "Rept du peuple a l'Armée d'Italie".

850,00

Ajouter à la liste de souhaits