REF: 12034

Pétition pour le Conservatoire des Arts et Métiers en 1847

Adolphe Blanqui (Nice, 1798/1854)
Frère aîné d'Auguste Blanqui, il est économiste, titulaire d'une chaire au Conservatoire des arts et métiers puis directeur de l'Ecole spéciale du commerce et de l'industrie. Il fut également député, favorable à Louis-Philippe.

Type de document : lettre signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : Grand in-4

Lieu : Sans

Date : 15 août 1847

Destinataire : Laurent Cunin-Gridaine

Etat : Deux petites déchirures dont une à la pliure centrale, sans manque

Description :

Lettre signée par 6 membres du conservatoire des Arts & Métiers : Blanqui, Morin, Dupin, Olivier, Péligot et Payen.

Pétition adressée au Ministre secrétaire d'État de l'Agriculture et du Commerce, Cunin-Gridaine (1778-1859), pour l’aménagement de cabinets d’études pour les professeurs du Conservatoire des Arts et Métiers, protestant contre les positions prises par Claude Pouillet.

La pétition est appuyée par Louis Wolowski (1831-1876 - signature et longue apostille), vice-président du Conseil ; elle porte la rare signature du chimiste Eugène Péligot (1811-1890 - signature et paraphe) qui, le premier, isola l’uranium en 1841, ainsi que des mathématiciens Théodore Olivier (1793-1853 - signature et paraphe) et le Baron Charles Dupin (1784-1873 - deux signatures et apostilles) ; l'économiste Adolphe Blanqui (1798-1854) ; le chimiste Anselme Payen (1795-1871 - signature et paraphe) ; le Général et physicien Arthur Morin (1795-1880 - signature et paraphe).

Encre brune sur double feuillet.

400,00

Ajouter à la liste de souhaits