REF: 12401

Très belle lettre de Charles Nodier sur l’amitié, la Révolution et Napoléon

Charles Nodier (Besançon, 1780/1844)
Ecrivain et littérateur, de l'Académie française (1833). Il réunit, lors de ses soirées demeurées célèbres, toute la jeune école romantique.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 3 pp. - Format : In-4

Lieu : S.l.

Date : 14 juin 1817 (marque postale)

Destinataire : Charles-Guillaume Étienne (1777-1845), dramaturge et académicien

Etat : Bon, déchirure de papier par bris du cachet. Trace d'onglet au verso du second feuillet.

Description :

Très belle lettre de Charles Nodier, adressée à son confrère de l'Académie, Charles-Guillaume Étienne.

Sur leur amitié : "[...] Votre lettre que je reçois à l'instant me fait beaucoup de peine, assez de peine pour être remarquée entre toutes les peines qui me rongent le coeur, car je vous aime certainement mieux que vous ne l'avez jamais cru, infiniment mieux que je ne vous l'ai jamais dit, et incomparablement mieux que tous ceux qui ont des raisons pour chercher à vous faire croire qu'ils vous aiment. Je vous dis tout cela sans conséquence, car dans notre position relative nous ne pourrons jamais nous faire ni bien ni mal [...]".

Sur ses opinions politiques : "Je me suis trompé sur Bonaparte, parce que je l'ai vu sortir de la révolution, que j'ai eu le malheur ou la sottise de le prendre pour elle, et que je n'ai pas senti que tout le système de la civilisation reposait sur lui. Depuis que je l'ai senti, je ne me suis pas gêné de le dire ; j'ai fait plus : je l'ai prouvé dans un écrit signé qui va paraître à Londres, et qui me fera tout perdre en Europe, jusqu'à un asile [...]. Il reste donc ma haine pour la Révolution proprement dite [...]. Je veux, comme dit Montaigne, leur battre tellement les oreilles de ma profession de foi qu'ils sachent où me classer le jour du partage, et qu'il ne me reste pas même la ressource de racheter une vie honteuse en balbutiant des paroles profanes [...]".

Encre brune sur feuillet double de papier vergé. Adresse au verso du second feuillet avec marques postales et cachet de cire rouge conservé.

450,00

Ajouter à la liste de souhaits