REF: 12400

Manuscrit du chimiste Boissenot sur le soudage de deux aciers différents

Antoine-Philibert Boissenot (Marolles, 1804/1852)
Pharmacien et chimiste français, membre de la Société de pharmacie de Paris.  

Type de document : manuscrit autographe signé

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-8

Lieu : [Châlons-sur- Saône ?]

Date : [Circa 1847]

Destinataire : Sans

Etat : Bon

Description :

Manuscrit du pharmacien et chimiste Antoine-Philibert Boissenot, membre de la Société de pharmacie de Paris. Il est intitulé : Note relative au soudage de deux Aciers d'espèces différentes ; par Boissenot, pharmacien à Châlon s. S., présentée le 7 mai à la Société de Pharmacie.

"Un fait des plus curieux, qui doit prendre place parmi les belles expériences de notre savant collègue M. Boutigny (d’Évreux), vient de se produire, dans la sucrerie des Allouettes, près Châlon-sur- Saône. Cet établissement possède quatre turbines de MM. Rohlfs Seyrig et Cie pour le clairçage des sucres bruts ; pendant cette opération le mouvement giratoire de ces appareils s'élève de mille à douze cents révolutions à la minute ; aussi il arrive quelquefois qu'en raison de cette grande vitesse acquise, leurs pivots et leurs crapaudines s'échauffent [...]".

Ces recherches furent publiées dans le Journal de Pharmacie et de Chimie (tome XIX, page 430) et dans différents autres journaux.

À la suite du texte, au verso du second feuillet, se trouve le brouillon (biffé) d'une lettre autographe signée de Boissenot, annonçant la publication de sa note à un confrère.

Deux signatures de Boissenot ainsi que son tampon (encre bleue).

Encre brune sur feuillet double de papier deuil.

250,00

Ajouter à la liste de souhaits