REF: 11375

Mata Hari « J’aime mieux danser devant cent hommes que devant deux femmes »

Mata Hari (Leeuwarden, Pays-Bas, 1876/1917)
Espionne, danseuse et courtisane néerlandaise. Elle fut fusillée pour espionnage pendant la Première Guerre mondiale. Son vrai nom était Margaretha Geertruida Zelle.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : Petit in-4

Lieu : S.l.

Date : "17 décembre" [après 1907]

Destinataire : "Cher Monsieur"

Etat : Bords du feuillet légèrement fragilisés avec petites déchirures

Description :

Rare lettre autographe signée de la célèbre Mata Hari.

Curieuse lettre relative à ses prestations de danses orientales à l’Université des Annales de Madeleine Brisson (Yvonne Sarcey, 1869-1950) et au Stella Club.

« Cher Monsieur. Mes meilleurs remerciements pour votre appréciation et pour le livre que j’ai déjà lu et que j’ai vu vivre devant mon imagination et moitié souvenu.

Madame Brisson m’avait supplié de ne pas trop me "donner" à la danse pour les jeunes et chastes (??) jeunes filles qui sont le public des Annales et j’ai fait ce qu’elle m’a demandé.

J’aime mieux danser devant cent hommes que devant deux femmes. Je ne sais pas pourquoi mais j’éprouve une gêne qu’autrement je n’ai pas.

Les soufis sont un peu "au pas". Mehmet les énerve beaucoup et surtout le contact avec les théâtres leur donne cette attitude et manque de respect qui me froisse.

Enfin vous connaissez ce peuple, c’est une âme à part… Ils s’émeuvent là où vous restez froid et contrairement.

Je suis au lit j’ai pris un peu froid samedi. Ce soir je danse après le diner au Stella Club. Mes musiciens viendront à 10 ½ au Palais d’Orsay. Meilleurs compliments de Mata-Hari.

Quand vous aurez une soirée où je peux danser demandez-moi toujours. Est ce que l’écho de Paris en a parlé ? ».

Encre violette sur feuillet double.

3500,00

Ajouter à la liste de souhaits