REF: 13062

Lettre de Catherine de Médicis à la veille de la Saint-Barthélemy, à un ancien huguenot

Catherine de Médicis (Florence, 1519/1589)
Reine de France.

Type de document : Lettre signée avec une ligne autographe

Nb documents : 1 - Nb pages : 1/2 p. - Format : In-folio

Lieu : Château de Boulogne [Château de Madrid]

Date : 27 juin 1572

Destinataire : À Léonor d'Orléans, duc de Longueville, gouverneur et lieutenant général en Picardie

Etat : Insolations marginales et petits trous à la pliure centrale, sans atteinte au texte.

Description :

Intéressant lettre de Catherine de Médicis, écrite du château de Boulogne, un mois avant la Saint-Barthélemy.

"Mon cousin, Je n'ajousteray ryen à la lettre que vous escript le Roy monsieur mon fils [Charles IX] par Musset, lequel il vous renvoye aux advys de l'ordre qu'il vous a donné pour recevoir de l'argent pour vous l'envoyer" afin lever et rétribuer une compagnie. "Vous entendrez aussi son intention sur les légionnaires de Picardye [...]".

Courrier rédigé moins d'un mois avant le massacre de la Saint-Barthélemy, à un huguenot repenti, Leonor d'Orléans. Deux jours auparavant, le 25 juin, eut lieu un grand conseil au château de Madrid pour décider de la rupture avec l'Espagne.

Le château de Madrid, d'abord appelé château de Boulogne, était une résidence royale bâtie dans le bois de Boulogne. Le château fut l'une des résidences parisiennes privilégiées de Charles IX et Catherine de Médicis et sera au cœur des événements politiques qui précèdent le massacre de la Saint-Barthélemy durant l'été 1572. Il fut entièrement démoli à la fin du XVIIIe siècle.

Léonor d'Orléans, duc de Longueville (1540-), prince français, issu de la maison bâtarde de Longueville, gouverneur de Picardie et de Normandie, fut l’un des chefs militaires des guerres de religion. Élevé dans la religion protestante par sa mère Jacqueline de Rohan-Gyé, il retourna au catholicisme à l'âge de vingt-cinq ans. Pendant les guerres de religion, il combattit dans les rangs de l'armée royale.

Encre brune sur papier vergé. Adresse au verso "Mon cousin le duc de Longueville gouverneur & lieutenant g[éné]ral en Picardye". Fentes pour lacs de soie.

3000,00

Ajouter à la liste de souhaits