REF: 4342

Le hautboïste Gustave Vogt découvre un jeune prodige, Artôt.

Gustave Vogt (Strasbourg, 1781/1870)
Hautboïste et compositeur, hautbois solo de l'orchestre privé de Napoléon, fondateur de la Société des concerts du Conservatoire, auteur d'une Méthode de hautbois.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 3 - Format : In-4

Lieu : Paris

Date : 16/02/1829

Destinataire : Domenico Dragonetti (1763/1846), contrebassiste,

Etat : bon

Description :

Lettre de recommandation du hautboïste Gustave Vogt, pleine d'enthousiasme pour un jeune prodige belge du violon, Alexandre Joseph Montagney Artôt (1815/1845). «Ne croyez pas que je vous adresse un petit perroquet comme il y en a tant aujourd'hui, mon cher Dragonetti. S'il ne s'agissait que de cela, je ne vous ferais pas l'injure de penser à vous et moi-même je n'aurais pas voulu me mêler de rien, mais il est ici question d'un prodige qui, à la vérité, n'a que quatorze ans et qui est enfant pour l'âge mais qui possède un talent réel, un talent d'artiste. Je ne m'étendrai pas davantage sur son compte, ayez seulement la bonté de l'entendre, faites-lui faire de la musique qu'il ne connait pas et vous en jugerez. Je suis sûr alors que vous ne serez pas fâché de le connaître et vous me saurez gré de vous l'avoir adressé. Je réclame de vous, mon cher Drago, pour mon jeune homme, toute votre bonne amitié ; veuillez lui servir de guide et de protecteur ; fourrez-le dans votre admirable Dooble Basse chaque fois que vous vous en servirez [...]». Il demande de le présenter à Salomon, Bloomberg et tous ses amis musiciens de Londres, Spagnoletti, Micholson, Wilmann, Platt, Raÿ, etc., ainsi qu'à J.B. Cramer. «Je vous assure qu'il en est digne [...]». [Artôt, élève de Kreutzer, obtient le premier prix du Conservatoire en 1828, à 13 ans ; il entame alors une tournée dans toute l'Europe, puis aux Etats-Unis, jouant ses propres compositions. Il meurt prématurément à 30 ans].

380,00

Ajouter à la liste de souhaits