REF: 8303

Le constituant Anson sollicite l’aide du futur ministre Louis Hardouin Tarbé.

Pierre-Hubert Anson (Paris, 1744/1810)
Député du Tiers Etat, économiste et philanthrope. Un des fondateurs des soupes populaires. En 1790, il propose d'utiliser les assignats pour liquider la dette publique.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 - Format : In-4

Lieu : Versailles

Date : 12/10/1789

Destinataire : Louis Hardouin Tarbé (1753/1806), avocat et futur ministre de Contributions de Louis XVI.

Etat : bon

Description :

Dans cette lettre, le député Pierre Hubert Anson sollicite l'aide du futur ministre de Contributions, Louis Hardouin Tarbé : «M. Paulmier, Monsieur, me prie de vous rappeler l'intérêt que je prens [sic] à lui, et comme son parent, et comme pénétré de justice, de la demande que vous avez accueillie vous-même depuis longtemps. Il m'assure que tout est convenu pour lui payer les 4000 fr qui lui sont dus : qu'il n'y a plus qu'une forme à lui donner pour une décision positive. Je partagerai sa reconnaissance, si vous voulez bien accélérer cette décision.» On joint une notice manuscrite (fin du XVIIIe – début du XIXe siècle) louant la conduite d'Anson lors de «la fatale journée du 20 juin 1792», l'invasion du Palais des Tuilerie par le Peuple.

160,00

Ajouter à la liste de souhaits