REF: 13640

L’admiration de Barjavel pour La Fontaine

René Barjavel (Nyons, 1911/1985)
Romancier, essayiste, pionnier de la science-fiction.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 - Format : In-4

Lieu : Sans

Date : 16/09/1981

Destinataire : Sans

Etat : bon

Description :

Belle lettre de Barjavel disant toute son admiration de Jean de La Fontaine.

"J'aime La Fontaine pour le fond et pour la forme. Sa souriante sagesse est un délice. Il n'est pas moraliste, il ne tranche pas du bien et du mal, il donne des conseils pratiques, inspirés par toute l'expérience humaine. Il dit au corbeau "fais attention, si tu ouvres le bec tu vas perdre ton fromage". Et n'est-ce pas un conseil de prudence et de discrétion que de plus en plus dans le monde, doivent entendre fonctionnaires, cadres, journalistes?... Et il se garde bien de dire si c'est "bien" ou "mal" pour un corbeau d'aimer le fromage. Ce serait de la morale. Il ne propose que des "moralités". Pour la forme, c'est le grand maître de la langue française. Sans un mot de trop, il dit tout avec une précision absolue, qui pour un professionnel de l'écriture est un enchantement. Prenez par exemple les 3 premiers vers du Coche et de la mouche, essayer d'ajouter un mot : inutile, tout est dit. Essayer d'en ôter ou d'en changer un : impossible, tout s'écroule. Voilà pourquoi je trouve La Fontaine incomparable. Mais on a tort de le faire apprendre dans les petites classes à l'âge où on n'y comprend rien et où on s'ennuie".

Sur papier jaune.

480,00

Ajouter à la liste de souhaits