REF: 8518

La fonderie de cuivre du Havre traverse une crise.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 7 pp. 1/2 - Format : In-4

Lieu : Le Havre

Date : 06/02/1873

Destinataire : Louis Wolowski (1810-1876), juriste, économiste et député de la Seine

Etat : pliures

Description :

Longue lettre du co-directeur des Fonderies du Havre, F. Sapiéha, [originaire de Lituanie, il dirige les Fonderies du Havre avec H. Bulot, spécialisées dans le cuivre fin et le cuivre pour la fabrication du laiton, la fonderie et le laminage]. Il souhaite informer le député de la Seine Louis Wolowski d'une crise du cuivre : «Au moment où une nouvelle discussion va se produire à l'Assemblée nationale au sujet du traité du Commerce franco-anglais, nous avons l'honneur de soumettre à votre appréciation certains faits économiques touchant l'industrie du cuivre en France, faits qui par leur gravité ne peuvent manquer d'appeler toute votre sollicitude à prendre la défense d'intérêts qui ont été profondément lésés par suite de l'application des surtaxes d'entrepôt aux cuivres bruts.» Il détaille l'origine des cuivres utilisés en France (Chili) et affirme la supériorité des cuivres français sur les cuivres anglais. Il souhaite l'exemption des droits de surtaxe.

200,00

Ajouter à la liste de souhaits