REF: 11397

Terreur : Dièche dénonce une femme à Le Bas

Antoine Claude Dièche (Rodez (Aveyron), 1753/1811)
Général de division de la Révolution française.

Type de document : lettre signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : Petit in-folio

Lieu : Sans

Date : 15 brumaire de l'an II [5 novembre 1793]

Destinataire : Philippe-François-Joseph Le Bas

Etat : Sans

Description :

Brutale lettre de dénonciation signée d'Antoine-Claude Dièche, adressée à Philippe-François-Joseph Le Bas "Citoyen représentant du Peuple à l'armée du Rhin" et contresignée par lui :

"Dame Montfort, femme de Montfort émigré, officier cid au 7e Régiment de chasseurs à pied, est actuellement à l'armée Ennemie en face devant nous, loge sur la place d'armes N°. 27. Je viens d'apprendre dans l'instant que cette femme est fort dangereuse. Ordonnez et j'exécuterai ; sa mère est avec elle, il serait bon d'arrêter la Nichée.

Ne serait ce pas cette fameuse maison dont il est parlé dans la lettre puisqu'elle est sur la place d'arme".

Texte apostillé par Le Bas, avec la mention lapidaire "arrêtez-les".

Il est très probablement question de la femme de Maurice de Montfort (1750-1828) militaire français sous la Révolution et l’Empire, qui fit les campagnes de 1792 et 1793, à l’armée du Rhin, au grade de chef de bataillon puis de chef de brigade du 7e régiment d’artillerie à pied.

Encre brune sur papier vergé filigrané à en-tête imprimé "Le Général de division Dieche commandant la place de Strasbourg".

1400,00

Ajouter à la liste de souhaits