REF: 12441

Dense et belle lettre du poète Lorrain François-Antoine Devaux, au comte de Tressan

François-Antoine Devaux (Lunéville, 1712/1796)
Poète lorrain.

Type de document : lettre autographe

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-4

Lieu : Lunéville

Date : 20 avril 1776

Destinataire : Louis-Elisabeth de La Vergne, comte de Tressan (1705-1783)

Etat : Bon

Description :

Lettre du poète lorrain François-Antoine Devaux (1712-1796), adressée à Louis-Elisabeth de La Vergne, comte de Tressan.

Belle lettre amicale, rédigée d'une écriture dense et régulière.

Devaux remercie son correspondant pour un présent, pour lequel Esprit de Sivry (1733-1792), président du parlement de Nancy a déjà dû le remercier. Il répond tardivement car il était à Nancy "aux pieds de la dame de nos pensées" et était malade de surcroit. Il voulait aller chez Tressan pour y trouver un volume de la bibliothèque des romans [bibliothèque universelle des romans], la série que Tressan a créée en 1775. Il a pu se procurer le volume autrement. Il loue vivement les vers de Tressan qui y sont publiés, évoque le marquis de La Fare, la marquise de Boufflers [Marie-Françoise-Catherine de Beauvau-Craon, dont il était un familier], Catulle, Petrone, etc. Il est question ensuite de la fameuse dame "de nos pensées" offensée car elle n’a pas reçu le livre de Tressan ; elle est "plus aimable qu'elle vous défie même de l'imaginer", si Tressan et sa femme se rendent en franche Comté, Devaux tachera de les attirer "jusqu'à Nancy, où elle vous logerait", etc.

Encre brune sur feuillet double de papier vergé filigrané "LS".

600,00

Ajouter à la liste de souhaits