REF: 11411

Brown-Séquard, Marey, Vulpian et Maindron

Charles Edouard Brown-Séquard (Port Louis, 1817/1894)
Éminent physiologiste et neurologue français, président de la Société de biologie. Il réalisa d'importants travaux sur la mœlle épinière et ses maladies, entre autres. Ses essais sont le point de départ de l'organothérapie et de l'opothérapie.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-12

Lieu : S.l.

Date : 6 juin 1886

Destinataire : Maurice Maindron

Etat : Bon

Description :

Lettre ironique et agacée du docteur Charles-Édouard Brown-Séquard, adressée à Maurice Maindron, dans laquelle il évoque ses confrères Alfred Vulpian et Étienne-Jules Marey.

"Cher Monsieur Maindron, je crois qu'il serait bien que Marey eût communication du Rapport que Vulpian a fait sur moi, à l'occasion du prix Triennal. Cela serait utile à plus d'un titre. En hâte [...]".

Brown-Séquard fait allusion à son obtention du prix triennal de l'Académie des Sciences, s'élevant à de 20 000 francs, en 1885.

Ce courrier lie quatre des plus grands scientifiques de leur temps. 

Alfred Vulpianphysiologiste et neurologue français, médecin des hôpitaux et professeur d'anatomie pathologique et de pathologie expérimentale.

Étienne-Jules Marey (1902-1904), également médecin et physiologiste, fut président de la Société de Biologie, après Brown-Séquard.

Maurice Maindron (1857-1911), écrivain et entomologiste français était alors en pleine rédaction du deuxième Supplément du Grand dictionnaire universel du xixe siècle de Pierre Larousse, où il écrivit de très nombreux d'articles de zoologie.

On joint un carte de visite de Brown-Séquard (trous d'épingle) et trois feuilles imprimés retraçant sa carrière avec un fac-similé de son écriture.

Encre brune sur papier filigrané "Lacroix Frères" avec son chiffre "BS" gaufré, en-tête.

480,00

Ajouter à la liste de souhaits