REF: 13387

Anne-Marie Cuvier apprend l’arrivée de son mari auprès d’Élisa Bonaparte, à Pise

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-4

Lieu : S.l.

Date : 25 décembre 1809

Destinataire : Au secrétaire d'État de la Famille impériale Michel Regnaud de Saint-Jean d'Angély (1760-1819)

Etat : Bon

Description :

Lettre d'Anne-Marie Cuvier, née Loquet du Trazail (1749-1849), épouse du grand anatomiste, Michel Regnaud de Saint-Jean-d'Angély. Elle apprend que son époux est bien arrivé à Pise, auprès d’Élisa Bonaparte, grande duchesse de Toscane. « […] mon mari doit à votre intérêt l’accueil flatteur qu’il a reçu de la grande duchesse et je ne doute point que votre recommandation n’ait été auprès d’elle la plus précieuse de ses titres […] ». Elle le remercie pour son intervention auprès de la soeur de l'Empereur. Elle joint une lettre pour son mari « je crains qu’il ne soit bien inquiet de sa fille dont il n’aura des nouvelles qu’à Florence » : leur dernière fille Clémentine Cuvier naquit en 1809, elle sera la seule à survivre quelques années.

En 1808, Napoléon avait nommé Cuvier conseiller de l'Université et le chargea d'importantes missions. Ainsi, en 1809 il se rendit en Italie pour y réaliser une enquête sur les établissements d'instruction publique des pays italiens réunis à l’Empire.

Encre brune sur feuillet double. 

400,00

Ajouter à la liste de souhaits