REF: 13279

Trois belles lettres de Frère Roger, fondateur de la Communauté de Taizé

Roger Schutz (dit Frère Roger) (Provence, 1915/2005)
Théologien suisse surnommé Frère Roger, fondateur de la Communauté de Taizé, assassiné par une déséquilibrée durant les JMJ.

Type de document : L.A.S. (2) et L.D.S. (1)

Nb documents : 3 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-4 et in-8

Lieu : Taizé

Date : 23 décembre 1966 et s.d.

Destinataire : L'écrivain catholique Jean-Marie Paupert (1927-2010)

Etat : Bon

Description :

Ensemble de trois lettres de Frère Roger, fondateur de la Communauté de Taizé, à propos du livre de Paupert "Péril en la demeure" et ce qu'il a écrit sur Taizé. "Cela me touche aux profondeurs. Merci. Je savais que votre fidélité de notre amitié demeurait, elle est inestimable". Il l'invite à passer à Taizé avec sa femme. "Tout est bien ainsi : que deux laïcs, un catholique et un protestant signent votre livre, c'est combien plus équilibré. L'un et l'autre, vous êtes des hommes tellement engagés - participant à une réflexion pour adopter et communiquer le vieil évangile à l'homme contemporain - que votre message en aura plus de force. C'est ce que j'ai aussitôt saisi quand Max [Thurien] m'a parlé de votre téléphone. Vous êtes, vous et les vôtres bénis de Dieu, dans l'amitié du Christ [...]". "Comme signe de l'amitié fraternelle que je vous porte", frère Roger fait parvenir à Paupert son ouvrage "Unanimité dans le pluralisme", dont il est le dédicataire. "Il y a donc mille exemplaires de ce livre qui portent votre nom en première page [...]".

On joint un lettre de la mère du Frère Roger, signée "L. Schütz-Marsauche". Elle remercie son correspondant pour ses mots dans "Taizé et l'église de demain" (Taizé, 1967).

Feutre noir. Un en-tête "Le Prieur de Traizé".

800,00

Ajouter à la liste de souhaits