10%
REF: 9728

Très intéressante correspondance de Quételet à Michel Chasles sur Simon Stévin.

Adolphe Quételet (Gand, 1796/1874)
Mathématicien, astronome et statisticien, il crée l'Observatoire de Bruxelles en 1828. Secrétaire permanent de l'Académie royale de Belgique, il est poète à ses heures et membre de la Société de littérature de Bruxelles.

Type de document : brouillons de lettres, deux signées d'un monogramme.

Nb documents : 3 - Nb pages : 10 - Format : In-4

Lieu : Paris

Date : 1860-1861

Destinataire : Michel Chasles (1793/1880) et « Monsieur le secrétaire perpétuel »

Etat : petite salissure en coin d'un feuillet

Description :

Cet intéressant ensemble de brouillons de lettres est relatif à des découvertes concernant le mathématicien du XVIe siècle, Simon Stévin. Ainsi, dans une longue lettre à Michel Chasles (6 pp. in-4), en réaction à une prétendue découverte de P.-L. Gilbert relative à un traité de Simon Stevin de Bruges, détaillée dans le Bulletin de l'Académie royale de Belgique (2e série, t. VIII) et dont nous joignons l'édition originale du tiré à part (circa 1860, deux doubles feuillets in-8, 6 pages), il relève toutes les erreurs manifestes de son raisonnement et de sa méthode, concluant à un procédé « grossier ». Toujours à propos de cette affaire, Quételet s'adresse au Secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Belgique et prouve que la découverte de Gilbert n'en est pas une et que ledit traité de Stevin figure dans une édition posthume datée de 1629. La dernière lettre porte également sur « la note de M. Gilbert contre l'exactitude de laquelle je proteste ». Simon Stevin (1548-1620) a promu l'application des fractions décimales à la comptabilité et au commerce ; son ouvrage le plus célèbre est L'Arithmétique. On joint une autre L.A.S. de Quételet à M. Ransonnet, sur un autre sujet (1 p. in-4).

600,00 540,00

Ajouter à la liste de souhaits