REF: 11567

Sandre, peu avant sa mort, évoque son bannissement

Thierry Sandre (Bayonne, 1891/1950)
Écrivain, poète et essayiste français.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-4

Lieu : Maison de santé d’Epié, Maine et Loire

Date : 7 juin 1950

Destinataire : Henry Charpentier

Etat : Minimes déchirures sans atteinte au texte, pliures centrales

Description :

Poignante lettre du poète Thierry Sandre, lauréat du prix Goncourt en 1924, rédigée peu avant sa mort, survenue le 11 octobre suivant.

Il invite Henry Charpentier à venir le voir. Il semble résigné par sa mauvaise réputation, acquise durant la Seconde Guerre mondiale : « [...] attention ! vous ignorez peut-être que je suis un des nombreux parias de l'an 50, cinquième de la Libération  Il est loyal que je vous en avertisse, encore que je n'aie aucun crime à me reprocher : mes mains sont blanches. Après cela, vous déciderez de ce que vous ferez. Si vous  venez je serai joyeux (et je vous demanderai de me recompléter de vos oeuvres ma bibliothèque de Paris qui fut dévastée d'abord par les Allemands et ensuite par les Français). Si vous ne venez pas, n’en parlons plus : vous ne serez pas le seul qui m’aurez rejeté [...] ».

Suite à ses écrits publiés durant la Seconde Guerre mondiale, Sandre fit partie des écrivains interdits.

Crayon à papier, en-tête imprimé aux noms et adresse de l'auteur.

250,00

Ajouter à la liste de souhaits