REF: 12129

Royer-Collard tente d’atténuer une vexation

Pierre Paul Royer-Collard (Sompuis, 1763/1845)
Homme politique et philosophe, membre de l'Académie française (1824).

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-4

Lieu : Châteauvieux, près de Saint Aignan

Date : "11 novembre"

Destinataire : Sans

Etat : Une petite déchirure, sans atteinte au texte

Description :

Belle lettre d'excuses de Pierre-Paul Royer-Collard, tentant de renouer des liens avec une connaissance vexée.

"Si vous n'êtes pas malade ou absent, Monsieur, vous avez une terrible rancune. Il y a plus d'un mois que je vous ai écrit bien humblement, confessant mes défauts et mes torts, et me remettant à votre indulgence. Je ne suppose pas que vous n'ayez pas reçu ma lettre [...]. Je ne veux pas vous aborder sans avoir tenté un nouvel effort pour adoucir votre sévérité. Vous ne me recevez pas si mal que vous m'avez traité, n'est-ce pas ? Vous me répondrez ; et il le faudra bien, car j'ai mille questions à vous faire. Je n'ose vous demander de m'écrire un mot en signe de paix ; cependant, je ne puis m'empêcher de vous dire qu'une lettre infailliblement mise à la poste le lundi 20 me parviendroit encore [...]".

Encre brune sur papier vergé filigrané "J Kool".

180,00

Ajouter à la liste de souhaits