REF: 12765

Reynaldo Hahn sort de plusieurs mois d’une « détresse morale et mentale indicible »

Reynaldo Hahn (Caracas, 1874/1947)
Compositeur de la Belle Epoque, grand ami de Proust.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-12

Lieu : S.l.

Date : 11 juin [1915]

Destinataire : Henri Lavedan, de l'Académie française

Etat : Bon

Description :

Reynaldo Hahn adresse cette missive en 1915 à Henri Lavedan "aux soins de M. René Baschet, directeur de l'Illustration".

Souffrant, il s'excuse de ne pas l'avoir encore remercié "de la proposition si flatteuse que vous avez bien voulu me faire par l'entremise de Pierre Brisson [...]". Il lui confirme sa collaboration "la plus zélée". La seule chose qui pourrait entraver cette collaboration, c'est son état de santé et particulièrement ses nerfs lourdement éprouvés : "après ces interminables mois passés dans une détresse morale et mentale indicible". Mais il s'enthousiasme. "Votre pensée m'a profondément touché, votre choix m'honore, votre projet me séduit infiniment - bien que j'en ignore les détails et jusqu'à la donnée véritable [...]".

Encre bleue. Enveloppe conservée.

300,00

Ajouter à la liste de souhaits