REF: 13653

Relation des rivalités politiques à Bourg-en-Bresse aux élections de 1880

Type de document : lettres et manuscrits autographes, certains signés

Nb documents : 7 - Nb pages : 30 - Format : in-4 et in-folio

Lieu : Bourg-en-Bresse

Date : juillet - décembre 1880

Destinataire : Sans

Etat : petites effrangures à certains documents

Description :

Intéressant ensemble sur les rivalités politiques et la bataille électorale engagée à Bourg-en-Bresse en 1880. Il s'agit d'un ensemble de manuscrits de la main d'Edouard Puthod (1827-1911), avocat et journaliste, et ancien préfet de l’Ain (il le fut de sept. 1870 à avril 1871).

- Manuscrit de 4 pp. in-8, Bourg 3 juillet 1880, racontant la situation : « On s’amuse beaucoup depuis trois jours à Bourg en Bresse : une fois n’est pas coutume ! Les héros de la comédie sont les profonds politiciens de notre conseil municipal, soit disant radical. Ces messieurs prêtent fort à rire parmi notre population bressane un peu étonnée de voir d’aussi fortes têtes jouer le rôle de mystifiés avec une si parfaite candeur et un oubli non moins parfait de tout sentiment de patriotisme […] ».

- 3 L.A.S. (brouillons) à Eugène Chambaud (directeur et propriétaire du Progrès de l’Ain) et 1 L.A.S. (brouillon) à M. Arêne (directeur de l’Abeille). 13 pp. in-4. Bourg, 2 – 17 août 1880. Sur la même affaire et les rivalités entre les 2 journaux. « Je vous envoie, comme derniers échos de la lutte électorale à Bourg, les copies ci-incluses de deux lettres que j’ai adressées les 2 et 5 août courant à Chambaud, lequel en possède les originaux mais a refusé de les insérer, gardant le silence le plus prudent sur un incident qui l’embarrasse beaucoup, lui et son patron, le citoyen Tiersot […] ».

- Manuscrit autographe, 3 pp. in-folio. Bourg, 10 décembre 1880. « La bonne ville de Bourg semble endormie de nouveau dans sa placidité habituelle : mais il ne faut pas se fier à une apparence qui pourrait être bien trompeuse. Il y a trop d’intérêts engagés dans nos affaires municipales et nos rivalités politiques […] ».

- Manuscrit autographe (brouillon très corrigé), 10 pp. in-folio. « Sommes-nous à la veille de voir un touchant accord s’établir entre le Progrès et le Journal de l’Ain ? […] ».

650,00

Ajouter à la liste de souhaits