REF: 11590

Rare lettre de Joseph de Maistre, mécontent

Joseph de Maistre (Chambéry, 1753/1821)
Homme politique, philosophe, magistrat, historien et écrivain savoyard.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-8

Lieu : Paris

Date : 25 septembre 1826

Destinataire : René-Charles Guilbert de Pixerécourt

Etat : Pliures d'envoi, petit manque de papier au second feuillet par bris du cachet, sans manque

Description :

Rare lettre de Joseph de Maistre, signée « Cte de Maistre », adressée à Pixerécourt, directeur du Théâtre de l’Opéra-comique, pour manifester son mécontentement.

"Monsieur. Je viens de nouveau vous distraire de vos occupations ; mais cette fois c’est pour me plaindre. A la première représentation où l’on a exigé de paier sa place : j’ai cru juste puisque c’étoit au bénéfice des pensionnaires du théâtre d’offrir comme le public, des marques d’intérêt pour les acteurs passés et présents qui ont emploies leurs vies à charmer nos loisirs ; mais une nouvelle représentation qui ne sera pas la seulle, puisque d’autres sont annoncées, vont encore nous priver de nos loges. Je dis nous, Monsieur, parce que j’ai entendu hier faire par plusieurs locataires la même plainte et qui probablement aussi vous sera addressée ; il est impossible [...] que nos droits à nos loges soient ainsi froissés. [...] je désire puisque j'ai pris quatre fois par semaine une loge en jouir". A partir du 10 février il quittera Paris et ne demande pas de dédommagement, "mais je veux jouir de ce que j’ai payé".

Il évoque enfin son très bon ami et ultraroyaliste Sosthène de La Rochefoucauld ().

René-Charles Guilbert de Pixerécourt ( dramaturge, traducteur et bibliophile français. Il fut directeur du Théâtre royal de l’Opéra-Comique et du Théâtre de la Gaîté.

 

Encre brune sur double feuillet de papier vergé filigrané d'une coquille Saint-Jacques. Adresse au verso du second feuillet avec cachet de cire rouge conservé.

900,00

Ajouter à la liste de souhaits