REF: 12160

Rare lettre de Bindo Ferdinando Buonaparte, aïeul de Napoléon, à Giusto Fontanini

Bindo Ferdinando Buonaparte (San Miniato, 1671 ou 1691/1746)
Érudit et noble italien, ancêtre de Napoléon Ier. Il fut docteur en droit à l'université de Pise (1712), membre du chapitre des Chanoines de San Miniato, puis sous-diacre apostolique, vicaire et enfin évêque de la cathédrale de San Miniato, de 1720 à 1734. En 1727, le grand-duc Gian Gastone de Medici le choisit comme évêque de Montepulciano, mais il déclina. Grand ami de Giusto Fontanini, il fit également parti de la cour du cardinal Impériali, à Rome.

Type de document : lettre signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 4 pp. - Format : In-4

Lieu : "Samminiato" c'est-à-dire San Miniato, en Toscane

Date : 19 septembre 1724

Destinataire : Giusto Fontanini, à Rome

Etat : Restauration à la pliure centrale

Description :

Courrier de l'érudit Bindo Ferdinand Buonaparte, signé "B. Ferd. Buonaparte" et adressé à son ami, l'écrivain Giusto Fontanini (1666-1736), à Rome.

Rarissime et passionnante lettre d'un aïeul de Napoléon Ier, à l'un des plus grands écrivains de son temps.

Vicaire, devenu évêque, Bindo Ferdinand Buonaparte, dit avoir tardé à demander à Fontanini s'il pouvait l'éclairer sur un passage de la correspondance de Saint Augustin, à cause d'une grosse fièvre. Il évoque l'illustre cardinal Giuseppe Renato Imperiali, dont il fera parti de la cour, à Rome, mais aussi l'archevêque d'Ancira [Ancyra, à Ankara en Turquie], certaines lectures pieuses, le "dottissimo Antonio Agostino", etc.

Une branche de la famille Buonaparte, aïeux de Napoléon Bonaparte, était établie depuis longtemps à San Miniato. Elle s'éteignit à la fin du XVIIIe siècle. Le futur empereur s'y rendit plusieurs fois, pour y trouver des documents prouvant la noblesse de sa famille et par la suite pour y saluer son grand oncle, le chanoine Filippo Buonaparte. La demeure de la famille Buonaparte à San Miniato est l’actuel palais Formichini, bâti au XVIe siècle pour le compte de Vittorio di Battista Buonaparte de San Miniato. La ville possède également le buste de Iacopo Buonaparte, fameux homme de lettres, qui vécut entre 1478 et 1541.

Encre brune sur double feuillet de papier vergé filigrané.

600,00

Ajouter à la liste de souhaits