30%
REF: 8640

Pierre Lizet relate son entrevue avec François 1er à Romorantin.

Pierre Lizet (Salers, 1482/1554)
D'abord avocat au parlement de Paris, Lizet s'éleva aux plus hautes charges. Élu conseiller en 1515, il fut avocat général en 1517 et succéda, le 20 décembre 1529, à Jean de Selve comme premier président au même parlement, qu'il occupa pendant près de vingt années et fut à l'origine de la Chambre ardente contre les protestants.

Type de document : Lettre signée avec souscription autographe

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 - Format : In-folio

Lieu : Romorantin

Date : 12 mars [vers 1521-1523]

Destinataire : Jean de Selve (1475/1529), magistrat et diplomate, premier président du Parlement de Paris.

Etat : bon

Description :

Intéressante lettre du grand magistrat Pierre Lizet, après son entrevue avec François 1er à Romorantin. "Monseigneur, je arrivé en ceste ville le vj e jour de ce moys et p(nté) les lettres de créance de la Court à Messrs les Chancellier et Admiral, lesquels après avoir entendue la créance monstrarent avoir désir et affection singulière aider à l'affaire pour lequel la Court m'envoye et le ix e jour je parlé au Roy lequel de sa grace me vyt très bégninement et fut bien aise de ce que la Court l'avoit adverti et informé de la conséquence des affaires pour lesquels elle m'envoie devers luy et me feit une très bonne responce comme pourrez veoir par les lettres que j'envoye à la Cour, laquelle led. Sr me commanda escripre à sa court et me donna congié d'aller jusques à ma maison ainsi qu'il escript à la Court. Et croiez Monseigneur que le vouloir et désir dud. Sr à la justice et soulagement de ses subgects est très singulière et parfaite. Et s'il plait à Nre Seigneur luy donner la grace de continuer, je ne croy pas que depuis Sainct Loys y ait eu ung tel Roy en France. Il luy pleust de sa grace me tenir quelques autres propos esquels ne feustes oblyé dont ne vous puis pour le p(nt) escripre mais espère à mon retour le vous dire de bouche.
Monseigneur, Monsr. le Chancellier m'a dit et déclairé que le vouloir et entencion du Roy estoit que Monsr. de Saveuze aiant office clerc en la Court, ce nonobstant, se puisse marier et que dès le commencement qu'il luy donna led. office il l'entendoit ainsi et que le Roy en escript à la Court des lettres bien précises et croy que si on luy en fait plus difficulté le Roy en pourra estre irrité. Monseigneur, je prie le benoist Saylveur vous donner très longue et bonne vie". [C'est en 1516, que François 1er confia à Léonard de Vinci la tâche concevoir un nouveau Palais ; c'est également à Romorantin de François 1er fut blessé, en 1521, le contraignant à se laisser pousser la barbe pour dissimuler sa cicatrice].

Adresse au dos.

1200,00 840,00

Ajouter à la liste de souhaits