REF: 10766

Paul Valéry fuit Paris et ses humains qui l’assassinent.

Paul Valéry (Sète, 1871/1945)
Ecrivain et poète, académicien (1925).

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 - Format : In-4

Lieu : Giens

Date : vers 1930

Destinataire : "Mon cher ami"

Etat : Déchirure consolidée en marge.

Description :

"Je suis venu pour un peu de temps devant ces îles me remettre d'un mauvais hiver. L'hiver à Paris et les humains m'assassinent. J'ai pensé à diverses reprises aux propos que nous avons échangés et que je vois que vous n'avez pas oubliés.
Mes pensées - qui roulent sur ce que je pourrais vous donner de mon activité, ou du moins, d'un certain potentiel - prennent toujours sur ce sujet je ne sais quelle tournure européenne. Je vois quelque chose de très neuf, de très important, de très hardi. Ce serait une affaire qui serait acte. Ceci m'est suggéré par ce que j'ai pu observer un peu partout.
Je crois que je pourrais, bien secondé, définir et orienter un système de publications où l'intellect ferait de la grande politique.
Je compte rentrer dans 2 ou 3 semaines et nous en parlerons.

En-tête de "La Polynésie" (îles d'Hyères) [villa construite en 1924 par l'architecte René Darde pour Martine de Béhague, comtesse de Béarn (1870/1939)].

450,00

Ajouter à la liste de souhaits