REF: 12117

Pasteur doute des causes de la mort de son collaborateur Louis Thuillier

Louis Pasteur (Dôle, 1822/1895)
Pionnier de la microbiologie, il mit au point un vaccin contre la rage. Membre de l'Académie des sciences (1862), de médecine (1873) et de l'Académie française (1881).

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-8

Lieu : Arbois

Date : 25 septembre 1883

Destinataire : Achille Maucuer

Etat : Onglet en parti conservé avec enveloppe fixée au verso, par la marge en pied

Description :

Belle lettre de Louis Pasteur, adressée au vétérinaire Achille Maucuer, écrite après le décès de son collaborateur, le biologiste Louis Thuillier [1856-1883], mort du choléra à Alexandrie en Égypte, le 18 septembre 1883 après avoir découvert le microbe responsable de la maladie du rouget du porc.

Pasteur doute des causes officielles de la mort de son ami Thuillier.

« [...] Cet entrefilet du journal que vous m'envoyez, relatif à un homme mis en danger par une coupure infectée de rouget correspond-il donc à une réalité ? Informez-vous. Ce serait fort curieux si cela était vrai. Il serait bon de faire une enquête à ce sujet. Je serais heureux de recevoir l'adresse que vous m'annoncez. Hélas ! Pourquoi ce cher et vaillant Thuillier ne peut-il s'associer à la joie du succès que vous avez sous les yeux. Le croiriez vous ? Ce matin une lettre de M. Straus, écrite le 18 me dit : nous allons tous bien et la dépêche de la mort de M. Roux est du 19 à 7h du matin. Le cas a-t-il été assez foudroyant ! Du reste, pas encore d'autres nouvelles pour la journée du 18 qui a suivi la lettre Straus. Je ne puis tarder de les recevoir. Bonjour et Bonne santé ! L. Pasteur.»

[Louis Thuillier travaille tout d'abord au laboratoire de Louis Pasteur comme préparateur. Il participe aux travaux de Pasteur sur la rage et aux expériences de vaccination des moutons contre le charbon, puis part à Budapest en 1881 pour diriger des expériences de vaccination contre le charbon chez les animaux.

Il découvre le microbe responsable de la maladie du rouget du porc, au cours d'une épizootie sévissant dans le département de la Vienne et participe, avec Pasteur, aux premières expériences de vaccination contre cette maladie.]

Encre brune sur feuillet double de papier vergé. Enveloppe timbrée conservée avec adresse autographe, timbre et marques postales.

2400,00

Ajouter à la liste de souhaits