30%
REF: 10836

Mirabeau en pleine procédure de séparation, recherche son « étui de mathématiques ».

Honoré Gabriel Riqueti Mirabeau (marquis de) (Le Bignon-Mirabeau, 1749/1791)
Homme politique français. Grand orateur du début de la Révolution.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 - Format : In-8

Lieu : Sans

Date : 15/04/1781

Destinataire : M. Boucher "1er commis du Secret"

Etat : bon

Description :

Lettre de Mirabeau écrite dans le contexte de sa sortie de prison, de sa séparation avec son épouse, de sa fuite de Paris et de sa visite secrète à Sophie Monnier au couvent de Gien (mai 1781).
"Je m'empresse de vous apprendre mon très cher ami, que M. Le Noir a répondu dans une lettre très honnête à mon père que vous étiez le maître de prendre le temps qui vous conviendrait pour venir ici. Je me flatte que vous ne nous ferez pas languir longtemps à présent, et nous attendons avec impatience, le jour où il vous faudra des chevaux soit à Nemours, soit à Fontainebleau. Assurez madame Boucher de mon tendre respect et de tout le plaisir que j'aurai à la revoir. J'embrasse vous et vos enfants de toute mon âme". Dans un post scriptum, il ajoute : "Si par hasard vous voyiez M. de Rougemont avant votre départ, faites moi le plaisir de lui redemander mon étui de mathématiques qu'il ne m'a jamais rendu et que je ne voudrais pas perdre attendu qu'il est excellent".

Adresse au dos. Une note légèrement postérieur, écrite sur le feuillet d'adresse, donne des précisions sur le destinataire : "Boucher était attaché à la police de Le Noir. Ce personnage est le bon ange des lettres à Sophie. Ce billet m'a été donné par Mr Lucas de Montigny qui est fils naturel de Mirabeau. W".

1600,00 1120,00

Ajouter à la liste de souhaits