REF: 12257

Michel Chevalier, en mission aux États-Unis, étudie les chemins de fer

Michel Chevalier (Limoges, 1806/)
Économiste et homme politique français.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 2 pp. - Format : In-4

Lieu : New-York

Date : 14 novembre 1834

Destinataire : "Mon cher Camarade"

Etat : Légers manques de papier en marge gauche

Description :

Michel Chevalier est alors en mission aux États-Unis :

"Vous trouverez ci-joint quatre exemplaires d'une petite brochure sur les chemins de fer de ce pays. Je vous prie d'en accepter une, et de faire parvenir les autres à MM. Beaunier, Garnier, Leplay du corps des mines". Sur ses recommandations, l'éditeur New-yorkais du Journal des Chemins de fer "a envoyé sa collection aux annales des Ponts et Chaussées en demandant l'échange pour l'avenir [...]. La même chose est arrivée pour le Journal du Franklin Institute, Philadelphie, journal très intéressant. Le premier certainement, en fait de science industrielle, qu'on publie de ce coté de l'Atlantique". Ces manquements donnent aux français une réputation de désordre et de négligence désagréable : "on est persuadé que nous ne sommes bons qu'à faire des maîtres à danser ou des cuisiniers".

Chevalier poursuit : "Je pars pour l'Ouest. Je vous prierai cependant d'adresser toujours ce que vous auriez à me faire parvenir à New-York" chez un négociant dénommé Steinbrenner et Co.

L'économiste Michel Chevalier partit en 1833 mener une enquête sur les mines, l’industrie et les infrastructures des États-Unis. Cette mission durera du 1er octobre 1833 jusqu’au 23 novembre 1835 et il en tirera un livre, en 1836, Lettres sur l’Amérique du Nord. Il y raconte la science et l’ingénierie, l’économie, la politique et la sociologie du pays. Il évoque également le crédit public, le chemin de fer, le développement du réseau routier, l’état de l’industrie américaine, les conditions de travail, salaires et conditions de vie des classes laborieuses, ainsi que le réseau des canaux et voies ferroviaires reliant les grandes cités du Nord aux États du Sud, et les métropoles de l’Est (New York, Boston, Baltimore), connectées à la Frontière Ouest. Chevalier peint une vision claire de l’économie et du régime politique américain d’alors, qui eut un impact sur les économistes européens.

Encre brune.

450,00

Ajouter à la liste de souhaits