REF: 12758

Marie Bonaparte ne prend plus d’analyses et recommande son confrère Adrien Borel

Marie Bonaparte (Saint-Cloud, 1886/1962)
Fille de Roland Bonaparte, elle épouse Georges de Grèce et devient princesse de Grèce et de Danemark. Elle rencontre Sigmund Freud à Vienne en 1925 et devient l'une de ses plus fidèles disciples, fondant en 1934, le premier Institut de Psychanalyse à Paris.

Type de document : lettre autographe signée

Nb documents : 1 - Nb pages : 1 p. - Format : In-4

Lieu : Athènes

Date : 3 janvier 1949

Destinataire : [Tereska Torrès, selon une autre main]

Etat : Bon

Description :

Marie Bonaparte, pionnière de la psychanalyse, accuse réception d'une lettre à Athènes. "Je ne rentrerai pas en France avant plusieurs mois, et de plus ne prends plus d'analyses". Elle lui conseille d'aller consulter le docteur Adrien Borel "qui est un excellent psychiatre et vous donnera des indications [...]".

Adrien Borel (1886-1966), psychiatre et psychanalyste français, fut un élève de René Laforgue. Il fut un membre fondateur et directeur de la Société psychanalytique de Paris.

Encre bleue sur papier vergé bleu filigrané.

400,00

Ajouter à la liste de souhaits