30%
REF: 9914

Manuscrit d’un discours contemporain de la fin du règne de Louis XIV.

Type de document : manuscrit autographe

Nb documents : 1 - Nb pages : 35 - Format : In-4

Lieu : Sans

Date : [vers 1712]

Destinataire : Sans

Etat : bon

Description :

Manuscrit anonyme d'un discours, revu et corrigé, prononcé devant une assemblée, peut-être l'Académie Française ou celle des Inscriptions et Belles-Lettres, contenant à la fois l'éloge de Louis XIV et un plaidoyer pour la paix récemment conclue après une série de revers succédant à une période constante de succès militaires. « [...] les victoires continuelles que la France remportoit sur eux ne les empêchoient point d'espérer d'avoir un jour leur revanche. Surtout ils avoient veu un si grand Roy résister à toute l'Europe ; ils n'avoient mesme pu le voir sans envie aussy constant dans la bonne fortune que dans la mauvaise, au milieu de tous les malheurs et de toutes les disgraces publiques, particulières, domestiques ou qui venoient du dehors, toujours admirable par la force et par l'égalité de son esprit qui étoit au dessus de tous les événements de la Fortune ». La guerre de Succession d'Espagne est explicitement évoquée. « [L'Europe] a voulu déposséder du royaume d'Espagne Philippe l'héritier légitime et deshonorer l'ayeul à cause du petit fils [...] ». La dernière page conclut en introduisant une seconde partie (absente) qui exposait le caractère honorable de la paix négociée. « Vous venez d'entendre les raisons qui nous font espérer qu'elle sera constante. Voyons maintenant ce qui nous la rend honorable ». Nous sommes donc à la fin du règne de Louis XIV, au moment du traité d'Utrecht (1712).

Nombreuses corrections et additions.

500,00 350,00

Ajouter à la liste de souhaits